Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Le partage des connaissances pour une utilisation durable et sûre des produits chimiques

Les chercheurs d'HEROIC ont mis au point une feuille de route pour une utilisation durable et sûre des substances chimiques, associant les évaluations de risques pour l'environnement et l'homme.

L'objectif clé du projet HEROIC financé par l'UE, qui s'est officiellement achevé en septembre 2014, était d'identifier les meilleurs moyens de développer et de promouvoir des évaluations intégrées des risques (IRA, pour integrated risk assessment) pour une utilisation réglementaire. Une feuille de route détaillée a été élaborée, et les principaux résultats du projet ont été récemment publiés dans un Livre blanc. Les méthodes d'évaluation des risques à la santé humaine et pour l'environnement se sont généralement développées de façon indépendante. Dans le passé, les organismes de réglementation ont souvent utilisé une approche individuelle par produit chimique, en se concentrant sur une source unique et un effet toxique unique. Autrement dit, les données de certaines études toxicologiques n'ont pas toujours été mis à la disposition des évaluateurs de risques spécialisés dans d'autres disciplines. Ainsi, il y a très peu de possibilités pour le partage des connaissances. Ces dernières années, des démarches ont été effectuées pour évaluer ce problème à travers des approches holistiques mieux intégrées à l'évaluation des risques, qui prennent en compte des situations réelles d'exposition à plusieurs produits chimiques et plusieurs espèces. Le Livre blanc du projet HEROIC, publié en avril 2015, détaille les progrès de l'équipe effectués dans l'élaboration d'un outil de réglementation commun pour l'évaluation intégrée des risques. Les travaux initiaux du projet comprenaient une évaluation des pratiques actuelles d'évaluation de risques qui ont permis aux membres de l'équipe d'identifier des besoins communs de données et des possibilités d'amélioration. Ces résultats ont été débattus lors d'un atelier organisé en 2012 et publiés dans un rapport en 2013 exprimant la vision d'HEROIC pour une évaluation intégrée des risques. La coopération a représenté une question primordiale tout au long du projet. À court terme, l'équipe a suggéré la mise en place d'un groupe de travail de l'UE en collaboration avec les autorités réglementaires, afin de coordonner la mise en œuvre et de promouvoir une coopération internationale plus forte. Ce groupe de travail coordonne diverses approches basées sur une compréhension commune et une définition conjointe de l'IRA, et fournit un cadre sur la façon dont l'IRA peut être au mieux mise en place dans des cadres de réglementation. Le projet a également recommandé d'établir des liens plus solides entre différentes disciplines scientifiques afin de parvenir à une meilleure coopération. Grâce au partage de connaissances, les divers acteurs impliqués dans les évaluations de risques pourront contribuer au développement de procédures IRA claires, transparentes et intégrées. Un portail web à accès ouvert, Tox-Hub, a été créé afin d'améliorer la communication et le renforcement des capacités parmi les professionnels du domaine. Le site web fournit un accès à des informations toxicologiques pertinentes, y compris les bases de données existantes. HEROIC espère qu'une plateforme viable sera établie pour permettre aux parties prenantes de continuer à établir des relations et à partager les connaissances. À moyen terme, le projet a proposé d'harmoniser les outils et les méthodes d'évaluations des risques à la santé humaine et pour l'environnement, en explorant la façon dont les données d'exposition et portant sur les dangers potentiels pourraient être utilisées dans les deux disciplines. Des efforts d'harmonisation devraient être encouragés à tous les niveaux et pris en considération en tant que critères pour l'IRA, affirme l'équipe d'HEROIC. Enfin, sur le plus long terme, HEROIC recommande que les décideurs politiques promulguent de nouveaux mandats légaux pour l'IRA dans les réglementations les plus prometteuses de l'UE, comme l'a identifié le groupe de travail dans l'objectif de soutenir sa mise en œuvre dans la pratique de réglementation. Ces réglementations comprennent la législation sur les produits chimiques REACH et la directive-cadre sur l'eau (DCE). Il est clair que le développement et la mise en œuvre de nouveaux cadres d'IRA nécessiteront un dialogue durable entre toutes les parties prenantes, ainsi que des changements de politiques et de réglementations. Le projet HEROIC représente un pas en avant considérable pour réaliser ces objectifs. Pour plus d'informations, consulter: HEROIC http://heroic-fp7.eu/en/home/

Pays

Suisse