Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un nouvel émetteur à largeur de bande variable pour mettre en œuvre les futurs réseaux optiques

Des chercheurs travaillant pour le projet IDEALIST, financé par l'UE, ont mis au point un nouveau transmetteur variable à largeur de bande pouvant devenir un élément vital qui permettrait la création de réseaux optiques avec une optimisation et une flexibilité du réseau intégrées.

La demande de trafic présente une croissance continue d'environ 35 % en raison de la prolifération d'applications à largeur de bande élevée, mettant une pression plus grande sur les réseaux optiques. Par ailleurs, les besoins en trafic sont flexibles, varient selon les différents moments de la journée mais également selon l'évolution du consommateur et les demandes commerciales. Avec cette croissance continue de demandes de réseaux et de trafic de données, il y a un besoin urgent de développement de réseaux optiques élastiques, suffisamment flexibles pour traiter une vaste gamme de types de données et de taux de transmission. Le prototype BVT contribuera à satisfaire ce besoin par sa capacité à transmettre des données à des réseaux de transmission optique avec un changement de débit binaire sans perturbations. Assemblé par les partenaires du projet IDEALIST de Bell Labs en France, il convertit les signaux électroniques en signaux optiques mais avec une largeur de bande qui change selon le niveau de la demande. Il travaille sans interruption du service, un avantage connu appelé «sans perturbations». Changer la vitesse du signal pour un fonctionnement sans perturbations La plupart des BVT conventionnels fonctionnent en changeant le format du signal optique, qui convertit les formats numériques et analogues. Le nouveau BVT créé par Nokia Bell Labs change la vitesse du signal, qui est également appelé vitesse de modulation ou baud. Il s'agit du nombre d'évènements de signal transmis par seconde, avec un second évènement unique encodant potentiellement de nombreuses pièces d'informations. L'avantage de se concentrer sur la vitesse du signal est qu'il est plus facile à mettre en œuvre avec l'électronique et qu'il est rentable. Cette approche incorpore un traitement intelligent et rend l'émetteur sans perturbations, tout en lui permettant de continuer à fonctionner indépendamment de l'interruption et de la perte de données. Il s'agit d'un développement particulièrement innovant, étant donné que les émetteurs doivent normalement se reconfigurer une fois interrompus, ce qui peut prendre plusieurs minutes et par conséquent causer une pause dans le trafic. Le prototype est connecté à un changement de réseau de transport optique disponible dans le commerce qui agrège différents signaux, vidéo et audio, et l'envoie à travers l'émetteur. Il fonctionne habituellement à un débit binaire entre 10 et 107 gigaoctets par seconde. Pour la prochaine étape, le BVT sera mis à l'essai sur le terrain avec des opérateurs du réseau, tout en l'intégrant au logiciel et aux systèmes de gestion qui contrôlent un réseau de bout en bout. Mettre en place le réseau optique de demain Dans l'ensemble, le nouveau dispositif ne sera qu'un composant d'un réseau optique flexible bien plus vaste et sophistiqué développé par le consortium IDEALIST. De nombreux dispositifs nécessaires pour mettre en place un réseau pareil existent déjà, dont les BVT, mais le nouveau prototype ouvre la voie pour garantir que ces solutions existantes soient également totalement capables d'adapter et d'innover pour satisfaire les critères des réseaux optiques de demain. Le projet s'est engagé à rechercher dans le détail et à fournir des solutions pour la technologie la plus prometteuse afin de répondre aux demandes de la prochaine génération de réseau de transport optique, et de fabriquer une architecture de réseau optique élastique pleinement opérationnelle. Cela fournirait une grande partie de l'infrastructure nécessaire afin d'accomplir les objectifs très ambitieux fixés par la Stratégie du marché numérique de l'UE. Pour plus d'informations, veuillez consulter: site web du projet IDEALIST

Pays

Espagne

Articles connexes