CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Article Category

Contenu archivé le 2023-04-13

Article available in the following languages:

Vers une carrière dans les STIM axée sur les technologies liées à la lumière

Grâce à une initiative de l’UE, une main‑d’œuvre mieux formée utilisant le potentiel innovant de la photonique sera bientôt une réalité.

Société icon Société

Avec des applications dans diverses industries, les technologies clés génériques (TCG) sont à l’avant-garde des efforts déployés pour créer des économies avancées et durables. Les TCG, à l’instar de la micro et de la nanoélectronique, de la nanotechnologie, de la biotechnologie industrielle, des matériaux avancés, des technologies de fabrication avancée et de la photonique, jouent un rôle essentiel dans la résolution des défis mondiaux, en stimulant l’innovation et la croissance économique. Il est primordial que la main‑d’œuvre acquière des compétences de haut niveau afin d’exploiter pleinement le potentiel des TCG. En gardant cette vision au cœur de son travail, le projet PHABLABS 4.0 financé par l’UE, a offert à des milliers de jeunes femmes et de filles l’opportunité d’explorer le monde des sciences, de l’ingénierie et des technologies photoniques. Il a également abordé la question de la sous‑représentation des femmes dans les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques (STIM) en général. Le programme comportait une série d’ateliers et de projets Photonics Challenger dans dix pays européens. Il est indiqué dans un article sur le site web du projet qu’un total de 1 221 filles ont pris part aux initiatives de PHABLABS 4.0 depuis 2018. «De nouveaux problèmes innovants ont été créés dans le cadre de ces ateliers: les étudiants devaient les résoudre à l’aide de lasers et de la photonique, la technologie autour de l’émission de lumière, de sa manipulation et de sa détection. En associant un “Fab Lab” (ou laboratoire de fabrication) au monde de la photonique, les ateliers et les projets Challenger offrent un aperçu des carrières en photonique, ingénierie, codage informatique et robotique.» De la production artistique au gant infrarouge Les tâches effectuées durant ces ateliers incluaient la création d’un objet artistique à l’aide de lasers, l’élaboration d’un hologramme, la modification d’une peluche avec la photonique et la conception d’un gant infrarouge fonctionnant comme une télécommande. Trois groupes d’âge ont pris part à ces ateliers: ceux que l’on appelle les jeunes esprits (10‑14), les étudiants (15-18) et les jeunes professionnels et techniciens (plus de 18). L’un des aboutissements du projet PHABLABS 4.0 était la publication d’un nouveau livret. Les partenaires du projet pensent que le document «A Gender Balanced Approach» pourrait être utilisé comme une référence pour susciter l’intérêt des filles et des jeunes femmes pour le monde des sciences et de la technologie. Le professeur Averil MacDonald, de Women in Science and Engineering, a déclaré dans ce même article: «Nous sommes heureux de pouvoir ouvrir une porte sur le monde des sciences que quelques filles et jeunes femmes considèrent comme fermé. Les filles et les jeunes femmes sont plus susceptibles d’envisager des études dans des sujets en lien avec les STIM après 16 ans, si elles voient que ce sujet leur garantit une liberté de choix». Prenant fin en mai 2019, le projet PHABLABS 4.0 (PHotonics enhanced fAB LABS supporting the next revolution in digitalization) a capitalisé sur la sensibilisation croissante à la photonique comme un moteur majeur de l’innovation et une TCG. Dans le cadre de PHABLABS 4.0 des experts issus d’instituts européens dédiés à la photonique et des organismes axés sur les STIM se sont associés avec les parties prenantes du Fab Lab pour organiser des ateliers, des projets et des kits, afin de renforcer les Fab Labs et les Makers’ labs avec des activités en photonique. Celles-ci ont été testées dans les Fab Labs existants en vue de les déployer dans l’ensemble du réseau croissant des Fab Labs européens comme un modèle éprouvé. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet PHABLABS 4.0

Pays

Belgique

Articles connexes