Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des programmes sur les maladies liées à la pollution et les maladies rares

Suite à l'approbation du Parlement européen et du Conseil de Ministres, l'Union européenne (UE) a adopté deux programmes concernant les maladies liées à la pollution et les maladies rares. Le Commissaire européen actuellement en charge de la santé, Padraig Flynn, a accueilli ...

Suite à l'approbation du Parlement européen et du Conseil de Ministres, l'Union européenne (UE) a adopté deux programmes concernant les maladies liées à la pollution et les maladies rares. Le Commissaire européen actuellement en charge de la santé, Padraig Flynn, a accueilli favorablement les nouvelles et les a qualifiées "de progrès dans la bonne direction". Il a affirmé que la Commission était satisfaite que les travaux puissent commencer immédiatement dans le cadre d'une action visant à prévenir ces maladies qui ont augmenté considérablement au cours de ces dernières années. Le premier programme vise à faire comprendre, dans toute l'Europe, les affections liées à la pollution et leur prévention. Il a également pour but d'améliorer la coopération afin d'éviter que des efforts ne soient inutilement répétés et d'encourager les Etats membres à adopter les meilleures solutions à des problèmes communs. Le programme sera en vigueur du 1 janvier 1999 au 31 décembre 2001 et son budget est fixé à 3,9 millions d'euros. De même, le programme concernant les maladies rares vise à améliorer la connaissance et la coopération transnationale entre les groupes de soutien volontaires et professionnels afin que les groupes de maladies puissent être maîtrisés et surveillés de manière plus efficace. Le programme sera en vigueur du 1er janvier 1999 au 31 décembre 2003 et le budget pour la première année (1999) est fixé à 1,3 million d'euros. Le cadre financier des quatre dernières années (2000 à 2003) sera détaillé ultérieurement. Afin de mettre en application les programmes, la Commission sera aidée par un comité consultatif de représentants des Etats membres. Une coopération sera également mise en place entre les institutions et les organisations spécialisées dans le domaine des maladies liées à la pollution et des maladies rares. M. Flynn a affirmé qu'il regrettait que la durée, la portée et le financement du programme dans la proposition initiale de la commission sur les maladies liées à la pollution aient été réduits et que les initiatives de formation, les campagnes d'information ou d'assistance pour les groupes d'entraide dans la lutte contre les conditions et les allergies respiratoires ne soient pas mentionnées. Il a toutefois rappelé avec satisfaction que la Commission, le Parlement et le Conseil avaient déclaré que, dans le prochain programme relatif à la santé publique, ils accorderaient une attention particulière aux maladies rares et liées à la pollution et aux aspects budgétaires qui y sont liés. Ce qui, a-t-il déclaré, "a réaffirmé l'importance de considérer ces deux domaines de la prévention de la maladie comme des priorités dans l'agenda de l'UE".

Articles connexes

Politiques et directives

29 Juillet 1998