Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

La télévision en marche

La télévision, l'Internet et d'autres services de vidéographie télédiffusée feront peut-être bientôt leur apparition dans les voitures et les transports en commun. C'était auparavant impossible, les signaux analogiques conventionnels ne pouvant être captés suffisamment clairem...

La télévision, l'Internet et d'autres services de vidéographie télédiffusée feront peut-être bientôt leur apparition dans les voitures et les transports en commun. C'était auparavant impossible, les signaux analogiques conventionnels ne pouvant être captés suffisamment clairement par un récepteur en mouvement. Les progrès réalisés dans le domaine de la radiodiffusion numérique terrestre peuvent apporter une solution à ce problème. Contexte Dans notre monde en perpétuel mouvement, la demande de services de radiodiffusion qui peuvent être captés dans un environnement mobile, notamment en voiture et dans les transports en commun est de plus en plus grande. L'explosion du marché des téléphones mobiles illustre parfaitement cette tendance : plus de 300 millions d'usagers sont actuellement connectés à un réseau de téléphonie cellulaire. La radiodiffusion numérique terrestre permettra bientôt la réception de services de données plus extensifs - tels que des chaînes de télévision ou l'Internet - dans ces environnements mobiles. Les émissions doivent être numériques, les signaux analogiques conventionnels ne permettant pas la réception mobile. Mais avant tout, des normes de radiodiffusion doivent être agréées : le système DVB-T est la seule norme approuvée au niveau international pour la télévision numérique terrestre en Europe. C'est aussi le seul système qui sera adopté dans les 15 Etats membres de l'Union européenne. Le projet Motivate a été lancé en mai 1998 par un consortium de 17 sociétés et organisations, dirigé par T-NOVA (anciennement Deutsche Telekom BERKOM), dans le but d'étudier les limites théoriques et pratiques des performances du système DVB-T pour la réception mobile. Ce projet a été financé par la Commission européenne dans le cadre du programme ACTS (Technologies et services avancés de communication). Entre autre domaines, l'équipe a travaillé à l'optimisation d'algorithmes de réception pour l'évaluation et la correction des canaux et pour la synchronisation temporelle. Ces travaux conduiront à la prochaine génération de récepteurs DVB-T conçus pour un environnement mobile. De plus, des lignes directrices ont été établies à l'intention des radiodiffuseurs et des opérateurs de réseaux concernant la mise en service de réseaux DVB-T mobiles. Information S&T sur le projet, impact et résultats Les partenaires du projet Motivate ont réalisé trois sessions de tests en laboratoire. La première a eu lieu à Darmstadt en novembre 1998, la seconde à Berlin en octobre 1999 et la troisième à Stockholm en décembre 1999. Huit récepteurs ont été évalués sur un banc d'essai. Leur conception relève en fait de trois générations : la plus ancienne utilisait des composants discrets, la seconde comprenait un ensemble de plaquettes de "première génération" et la dernière fut conçue à l'aide d'un ensemble de plaquettes de "deuxième génération". Les récepteurs sélectionnés devaient couvrir trois domaines d'application - équipements grand public, équipements professionnels et récepteurs expérimentaux - dont certains nécessitent l'utilisation de systèmes de "diversité d'antenne", qui améliorent la qualité de la réception au moyen d'antennes multiples et séparées. Ce sont les progrès réalisés dans le développement de ce type de procédés que l'équipe considère comme l'un de ses accomplissements les plus importants. Le travail de laboratoire a été complété par des essais sur le terrain. A titre d'exemple, la capacité des récepteurs mobiles DVB-T a fait l'objet d'une démonstration lors de la conférence sur les Technologies de la société de l'information (TSI) d'Helsinki, en novembre 1999. Les trams de la ville ont été équipés de téléviseurs innovants qui captaient une émission de trente minutes. Ainsi, la viabilité technique de la réception mobile DVB-T a été clairement démontrée. Structure du partenariat mis en place L'équipe du projet Motivate a rassemblé des experts de tous les domaines possibles : radiodiffuseurs, opérateurs de réseaux, fabricants d'équipements professionnels et domestiques, centres de recherche. Le projet de démonstration à bord des trams a été réalisé à l'aide de téléviseurs plats à écran plasma de la marque Nokia et la transmission des signaux télévisuels numériques a été assurée par la société Digita (une filiale de la chaîne de télévision publique finlandaise Yleisradio), responsable de la transmission nationale et des réseaux de diffusion en Finlande. Le projet a également bénéficié du soutien de sponsors tels que BMW, NDS, RTE et Siemens.