Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Déclassement du satellite européen de télécommunications ECS-5

Après 12 ans de service, le satellite européen de télécommunications ECS-5 va être déclassé. L'engin spatial devrait à présent être placé en orbite "cimetière", à une distance minimum de 150 kilomètres au-dessus de l'altitude des satellites géostationnaires, d'ici la fin du mo...

Après 12 ans de service, le satellite européen de télécommunications ECS-5 va être déclassé. L'engin spatial devrait à présent être placé en orbite "cimetière", à une distance minimum de 150 kilomètres au-dessus de l'altitude des satellites géostationnaires, d'ici la fin du mois de mai 2000. Ceci a pour but d'éviter que des débris ne restent dans une orbite utilisée à d'autres fins, explique l'Agence spatiale européenne (ESA). La série ECS d'engins spatiaux faisait suite au programme Orbital Test Satellite (OTS) mis en oeuvre par l'ESA dans les années 70. Quatre satellites ECS (un cinquième avait été perdu en raison d'un problème de lanceur) avaient été conçus pour favoriser les télécommunications paneuropéennes et ils ont rendu de nombreux services dans le domaine de la téléphonie numérique, de la diffusion internationale d'émissions télévisées, de la télévision par câble, de la téléphonie longue distance, des services spécialisés, de la transmissions d'images au niveau européen et des communications mobiles. Selon l'ESA, certains de ces services ont été étendus au delà de l'Europe. Deux des engins spatiaux ECS (ECS-1 et ECS-2) ont été déjà déclassés; le quatrième (ECS-4) devrait rester en service pour l'instant et poursuivre ses activités, plus de 12 ans après sa mise en orbite. Le prochain satellite de télécommunications de l'ESA, Artemis, sera lancé d'ici peu, dès que l'ECS-5 sera déclassé. "Le nouvel engin spatial contiendra des masses satellisables destinées au relais de données entre satellites et aux communications mobiles terrestres, et il fera également partie d'un système européen visant à fournir des services de navigation avancés", explique l'ESA.