Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

L'accord d'association UE-Israël entre en vigueur

L'accord d'association UE-Israël est entré en vigueur, après avoir été ratifié par le Parlement européen, la Knesset et les parlements des 15 Etats membres de l'Union européenne. L'entrée en vigueur de l'accord complète une série d'accords entre Israël et l'UE, comprenant un ...

L'accord d'association UE-Israël est entré en vigueur, après avoir été ratifié par le Parlement européen, la Knesset et les parlements des 15 Etats membres de l'Union européenne. L'entrée en vigueur de l'accord complète une série d'accords entre Israël et l'UE, comprenant un accord de coopération scientifique et technologique associant Israël au Cinquième programme-cadre de RDT (entré en vigueur début 1999), un accord sur les marchés des télécommunications et un accord sur les marchés publics (entrés en vigueur début 1997), ainsi qu'un accord sur les bonnes pratiques de laboratoire, lequel est entré en vigueur cette année, au mois de mai. Une autre conséquence du nouvel accord est l'instauration d'un dialogue politique institutionnel au sein du conseil d'association, qui se réunit une fois par an au niveau ministériel. Le conseil d'association tiendra sa première réunion le 13 juin. Par ailleurs, l'accord d'association mentionne un grand nombre de domaines qui pourraient faire l'objet d'une coopération future, portant par exemple sur l'industrie, l'énergie, les normes, les services financiers, les technologies de l'information et des télécommunications, les transports et le tourisme. L'accord prévoit également des possibilités de coopération dans des domaines tels que l'audiovisuel et la culture. L'accord d'association UE-Israël fait partie d'une série d'accords d'association euro-méditerranéens similaires signés ou en cours de négociation entre l'Union européenne et ses 12 partenaires au sein du partenariat euro-méditerranéen. Des accords d'association avec la Tunisie et le Maroc et un accord intérimaire avec l'Autorité palestinienne sont déjà entrés en vigueur. L'un des objectifs de ces accords est de créer les conditions préalables à l'établissement d'une zone de libre-échange euro-méditerranéenne d'ici 2010.