European Commission logo
français français
CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Automatic Detection of Abnormal Behaviour and Threats in crowded Spaces

Article Category

Article available in the following languages:

Renforcer la sécurité publique

L'augmentation des attaques délibérées contre l'Europe et ses citoyens oblige à utiliser largement les caméras dans les lieux publics et autres outils de surveillance. Un projet de l'UE a mis au point une technique sophistiquée de détection automatique pour mieux protéger les gens ainsi que la propriété privée et publique.

Technologies industrielles icon Technologies industrielles

L'équipement moderne de vidéosurveillance n'est pas capable de déceler une activité menaçante dans une zone très peuplée, avant l incident ou l'attaque. Plus encore, le système est sujet à l'erreur humaine à cause des opérateurs chargés de surveiller pendant de longues heures les vidéos en temps réel, ou de les analyser après coup. Le projet ADABTS («Automatic detection of abnormal behaviour and threats in crowded spaces»), financé par l'UE, a conçu un système automatisé de détection qui représente une solution plus efficace, plus exacte et plus économique que la surveillance par l'homme. L'équipe a commencé par créer des modèles pour divers types de menaces et des comportements anormaux dans un aéroport, un stade ou en centre ville. Elle a ensuite conçu des techniques pour détecter ces signes de comportement inhabituel dans les données de surveillance audio et vidéo. Actuellement, les systèmes de surveillance sont incapables de faire la différence entre un comportement normal et un comportement inhabituel, potentiellement menaçant, au niveau d'une foule. Les chercheurs ont mis au point et testé des méthodes d'inférence et de traitement des données de capteurs audio et vidéo, capables de surveiller sur le long terme l'emplacement et le comportement de gens à proximité d'un évènement sonore tel que des coups de feu, des bris de glace, des cris et des chants offensants. Les capteurs, les algorithmes et l'interface utilisateur collaborent pour gérer les scènes surpeuplées problématiques, par exemple pour suivre le mouvement et la circulation de nombreuses personnes, et pour reconnaître des sons inhabituels et les catégoriser. Cette collaboration permettra de négliger automatiquement la majorité des enregistrements pour ne garder que les parties suspectes. Le projet ADABTS aidera les acteurs de la sécurité dans leur lutte contre le crime, le terrorisme et les émeutes, à travers la détection et le signal rapides des menaces potentielles. Les citoyens européens se sentiront ainsi plus en sécurité dans les lieux publics.

Mots‑clés

Sécurité publique, technique de détection, équipement de surveillance, comportement anormal, lieux surpeuplés

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application