Skip to main content

China-EU FDI

Article Category

Article available in the folowing languages:

Les effets des investissements chinois

Une équipe de l'UE a détaillé les conséquences des investissements des entreprises chinoises en Europe. L'étude a examiné les effets sur l'économie européenne mais a aussi modifié les méthodes de travail dans les entreprises européennes appartenant à des Chinois.

Société

Au cours de ces dernières années, la Chine et l'UE ont développé de nombreux domaines de coopération, y compris une collaboration de recherche importante. La relation implique également les investissements par des entreprises chinoises dans des entreprises de l'UE. Le projet CHEUFDI (China-EU FDI), financé par l'UE, a détaillé et évalué les investissements chinois au sein de l'UE. L'étude a souligné les facteurs de motivation chinois, les modalités et les zones de concentration, ainsi que les pays/les régions privilégiés. L'évaluation a examiné les impacts positifs et négatifs de tels investissements sur l'économie de l'UE, les stratégies de croissance et la récupération. L'équipe a également étudié les changements dans les méthodes de travail des entreprises européennes acquises par des entreprises chinoises. Les partenaires ont réalisé des exercices de cartographie concernant les investissements chinois depuis la Chine. Ils ont analysé les entreprises qui investissent en Europe et ont interrogé différentes personnes. Les chercheurs ont réalisé une évaluation critique des résultats. Des études complémentaires ont permis d'identifier des problèmes de sécurité dans les investissements étrangers directs (IED) chinois en Europe au niveau des infrastructures essentielles et de biens de nature délicate. Les études de sécurité ont porté sur les cinq dernières années et ont comparé les situations européennes et américaines. Les résultats seront publiés ultérieurement. Le projet a fourni aux étudiants diplômés et de troisième cycle des possibilités de formation et de recherche dans des études de gestion. Les étudiants ont participé à la fois à des activités de réseautage et de diffusion. Des études de cas basées sur les résultats du projet ont été utilisées comme matériel d'apprentissage pour deux universités d'été et pour des programmes de maîtrise dans des institutions partenaires du projet. Trois étudiants se sont lancés dans des programmes de doctorat dans les établissements partenaires. CHEUFDI a également développé des partenariats de recherche dans le contexte plus large des relations Chine-UE. La collaboration portait sur l'analyse de la politique économique et sur les avantages mutuels potentiels de la coopération. Une des ambitions du projet était de lancer un observatoire continu portant sur les IED chinois en Europe. Les résultats du projet CHEUFDI aideront à révéler la nature et l'effet des investissements des entreprises chinoises dans l'économie européenne. Ces informations seront intéressantes pour les études de gestion et pourront aider les décideurs à interagir avec la Chine de façon plus éclairée.

Mots‑clés

Investissement des entreprises chinoises, économie européenne, CHEUFDI, FDI

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application