Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Présidence belge: priorité à la recherche sur la biotechnologie et le charbon et l'acier

Serge Kubla, ministre en charge de l'Economie, des PME, de la Recherche et des Technologies nouvelles de la région belge de Wallonie et président du Conseil Industrie pendant la Présidence belge de l'UE, a annoncé son plan de travail pour les six prochains mois, lequel accorde...

Serge Kubla, ministre en charge de l'Economie, des PME, de la Recherche et des Technologies nouvelles de la région belge de Wallonie et président du Conseil Industrie pendant la Présidence belge de l'UE, a annoncé son plan de travail pour les six prochains mois, lequel accorde une large place aux sciences du vivant et à la biotechnologie et à l'allocation de ressources financières aux activités de recherche et développement suite à l'expiration en 2002 du Traité instituant la Communauté européenne du Charbon et de l'Acier (CECA). Ces priorités reflètent la volonté de la Belgique de s'efforcer, pendant son mandat à la Présidence de l'UE, d'accroître la compétitivité européenne. M. Kubla a également précisé qu'il accorderait une attention particulière à la modernisation des règles régissant la concurrence entre entreprises, à la compétitivité et la politique d'entreprises, avec un accent particulier sur les petites et moyennes entreprises (PME). En matière de sciences du vivant et de biotechnologie, M. Kubla a l'intention de soulever ces questions lors du Conseil Industrie du 5 décembre et espère que la communication de la Commission européenne couvrira les points suivants: - cadre réglementaire et d'application visant à garantir la protection de la santé humaine et la protection de l'environnement; - recherche en biotechnologies à l'appui des politiques et industries européennes, éducation, ressources en personnel qualifié, propriété intellectuelle; - innovation et compétitivité, esprit d'entreprise, accès au financement; - perception par le public et bonne gouvernance (traitement de questions telles que les avantages pour la société, les problèmes d'éthique); - politique de l'UE dans un contexte global (gouvernance internationale, politique de développement, relations avec les partenaires commerciaux, coopération multilatérale). Le ministre espère que ces domaines pourront être abordés en collaboration avec l'industrie. Suite à l'expiration du Traité CECA le 23 juillet 2002, M. Kubla a l'intention de finaliser l'accord sur l'allocation de fonds à la recherche sur le charbon et l'acier après cette date. Un accord politique informel a été conclu lors du Conseil Industrie du 15 mai 2001, mais la Présidence belge voudrait confirmer ou peaufiner cet accord informel après la publication de l'avis du Parlement européen en septembre. "Il est essentiel de parvenir à un accord dès que possible, de manière à ce que l'industrie de l'acier puisse tirer parti des importantes activités de recherche nécessaires à son redéploiement et à sa diversification dans de nouveaux produits", a déclaré M. Serge Kubla. La structure politique décentralisée de la Belgique implique que des ministres des gouvernements régionaux, tel M. Serge Kubla pour la Wallonie, mais aussi des ministres de Flandre et de la région de Bruxelles présideront certains des Conseils de l'UE. Et pour refléter la diversité linguistique du pays, un ministre de la communauté germanophone présidera le Conseil informel sur la politique régionale. Les ministres fédéraux responsables présideront les Conseils dont les matières relèvent exclusivement de la compétence fédérale.

Pays

Belgique