CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

The ERA Chair Culture as a Catalyst to Maximize the Potential of CEITEC

Article Category

Article available in the following languages:

Le profil en hausse du CEITEC

Un programme de l’UE contribue à renforcer une université tchèque et l’association d’organisations dont il est un participant essentiel.

Société icon Société
Recherche fondamentale icon Recherche fondamentale

Fondée en 1919 à Brno en République tchèque, l’Université Masaryk est l’une des institutions d’enseignement supérieur les plus respectées en Europe centrale. Elle est également un membre fondateur éminent de l’Institut de technologie d’Europe centrale CEITEC, un centre scientifique pour les sciences de la vie, les matériaux avancés et les technologies. Ce centre se situe à l’avant‑garde du développement grâce au financement de l’UE. «Le projet CEITEC_ERA vise à transformer l’Université et le CEITEC par le biais du recrutement d’un leader clé de la recherche pour occuper la présidence de l’Espace européen de la recherche (EER) et constituer un groupe de recherche», explique Roman Badik, coordinateur du projet. Ces activités visent à accroître le profil scientifique international du CEITEC. Inspirer le changement positif — le ERA Chair «Le recrutement d’un nouveau leader de groupe, la professeure Mary O’Connell, a été effectué en 2014 à la suite d’une procédure de sélection ouverte», confirme M. Badik. La professeure O’Connell a commencé à organiser des réunions avec les chercheurs principaux, orientées vers des domaines interdisciplinaires, pour tous les leaders des groupes au sein du CEITEC. À la base, ces réunions n’étaient pas bien suivies ou n’arrivaient pas à attirer davantage de monde. Cependant, l’initiative de la professeure O’Connell a été déterminante pour garantir que les personnalités scientifiques de haut niveau soient récompensées pour leurs conférences. «Le projet ERA Chair a également aidé à accroître la visibilité du CEITEC et de l’Université Masaryk», ajoute M. Badik. La présidence a pu y parvenir par le biais de trois conférences internationales qui se sont tenues à Brno entre 2016 et 2018. Ces conférences ont rassemblé plus de 100 chercheurs et plus de 16 conférenciers invités. De plus, la professeure O’Connell a accueilli et invité plusieurs conférenciers à une série de conférences et d’évènements International Mendel, où l’attention première était portée sur le renforcement des liens avec les industries et les autres parties prenantes. De plus, une subvention a permis d’accroître le nombre de projets H2020 à succès. Un coup de projecteur sur d’autres réussites Au début de l’année 2019, le CEITEC a reçu le label HR Excellence in Research. Cela, combiné aux évènements réguliers développant la vision et le talent scientifiques, a aidé à créer un environnement scientifique plus ouvert et plus dynamique. L’évènement régulier Grants Week, conjointement avec les sessions régulières de préparation des demandes de subvention pour les chercheurs nouvellement recrutés et avec les formations des gestionnaires des subventions, a augmenté le taux de réussite des projets H2020. Ils ont également amélioré la visibilité de l’Université Masaryk et du CEITEC en tant qu’institut scientifique. En plus de cela, «Grants Week a commencé à fournir des informations concernant H2020 et les possibilités de subventions nationales avec un engagement des chercheurs principaux de l’Université Masaryk, les représentants des programmes nationaux de subvention sélectionnés et les formations spéciales dispensées par des conférenciers étrangers», rapporte M. Badik. Complétant la liste des réussites du projet, M. Badik indique: «Il y a désormais une série hebdomadaire de séminaires organisés par le département destinés aux étudiants postdoctoraux et diplômés afin qu’ils présentent leur travail et une autre est destinée aux chercheurs principaux.» Cette série de séminaires internes vise à accroître la communication et la collaboration internes. La professeure O’Connell est également devenue membre de l’Organisation européenne de biologie moléculaire (EMBO). Elle est la première femme en République tchèque à devenir membre de l’EMBO, ainsi que le premier membre provenant de l’Université Masaryk. Ce projet a aidé le CEITEC à améliorer son potentiel et à faire évoluer la culture de la communauté scientifique à l’Université Masaryk.

Mots‑clés

CEITEC_ERA, CEITEC, Université Masaryk, présidence de l’Espace européen de la recherche (EER), Grants Week, Organisation européenne de biologie moléculaire (EMBO), projet H2020

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application