Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Une nouvelle organisation pour accroître la concurrence sur le marché de la presse scientifique

SPARC (Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition) et LIBER, la principale association regroupant les plus grandes bibliothèques de recherche en Europe, ont annoncé le lancement de SPARC Europe. Le but de cette nouvelle organisation est d'encourager la concurrence s...

SPARC (Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition) et LIBER, la principale association regroupant les plus grandes bibliothèques de recherche en Europe, ont annoncé le lancement de SPARC Europe. Le but de cette nouvelle organisation est d'encourager la concurrence sur le marché de la presse scientifique en Europe et d'introduire des initiatives de soutien adaptées aux chercheurs et aux bibliothécaires européens. SPARC Europe travaillera en collaboration avec l'organisation SPARC internationale basée à Washington DC (Etats-Unis), mais développera des initiatives axées sur l'Europe, sous la responsabilité d'un conseil d'administration européen et d'un administrateur de programmes basé en Europe. Le financement des activités sera assuré par les membres européens, parmi lesquels un certain nombre de membres actuels de SPARC. SPARC regroupe des bibliothèques de recherche, des organisations bibliothécaires et des institutions de recherche qui, grâce à leur contribution financière, permettent de développer la concurrence sur le marché de la presse scientifique. Toute bibliothèque universitaire, organisation bibliothécaire et institution de recherche d'Europe peut participer à SPARC Europe. "SPARC Europe permettra aux chercheurs et aux bibliothécaires européens de s'affirmer dans la recherche de solutions au problème de la complexité du processus d'édition d'une revue", a déclaré Elmar Mittler, président de LIBER. "Les projets de soutien et d'information sur mesure de SPARC Europe, les partenariats avec des sociétés scientifiques et des institutions universitaires et le développement de la concurrence sur le marché constitueront des solutions constructives à la crise que connaît l'édition de publications périodiques". La communication scientifique est intrinsèquement internationale, selon Rik Johnson, directeur de production SPARC, et les solutions aux problèmes qui la menacent doivent l'être également. "Les membres de SPARC Europe se trouvent dans une situation unique et peuvent sensibiliser les scientifiques de toute l'Europe aux problèmes, tout en s'intégrant dans un contexte international et en proposant des alternatives viables," a-t-il déclaré.