Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

L'Union européenne intervient contre les blocages dans la technologie du sans fil

La Commission européenne met la pression sur cinq Etats membres qui retardent la mise sur le marché d'une nouvelle technologie de sans fil qui pourrait concurrencer la troisième génération de portables (3G). Cette technologie, connue sous le nom de Wi-Fi ou "wireless fidelity...

La Commission européenne met la pression sur cinq Etats membres qui retardent la mise sur le marché d'une nouvelle technologie de sans fil qui pourrait concurrencer la troisième génération de portables (3G). Cette technologie, connue sous le nom de Wi-Fi ou "wireless fidelity", permet aux utilisateurs d'ordinateurs portables d'accéder à Internet par le biais de connexions sans fil beaucoup plus rapides que le 3G. Le Wi-Fi est déjà implanté aux Etats-Unis. Le but est de créer des bornes d'accès dans des lieux de passages tels que des gares, aéroports et hôtels. Toutefois, la France, l'Espagne, l'Italie, la Grèce et le Luxembourg contrôlent la régulation de l'utilisation publique de cette technologie, ce qui, selon la Commission, pourrait entraver la concurrence. Bruxelles tente actuellement de pousser ces pays à accepter la technologie en question. Le problème réside dans les 120 milliards d'euros investis par des sociétés européennes dans la technologie du 3G, touchée par une série de retards d'ordre financier et technique. La Commission et d'importants pans de l'industrie des télécommunications estiment que le Wi-Fi est complémentaire au 3G et essentiel pour Bruxelles qui vise à développer des services à large bande afin d'améliorer la concurrence. En juillet prochain, la Commission sera dotée de nouveaux pouvoirs lui permettant de ne pas tenir compte des régulateurs nationaux des télécommunications et a bien précisé que toute restriction déloyale de l'utilisation de la technologie du Wi-Fi pourrait constituer une violation du droit communautaire.