Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Nouvelle initiative européenne pour le transfert de technologies énergétiques dans le tiers-monde

L'Union européenne a lancé "l'initiative pour l'énergie", destinée à procurer des technologies, un savoir-faire et des capitaux aux deux milliards d'individus dans le monde qui vivent dans un état de "dénuement énergétique". L'intention sous-jacente consiste à sortir les gens...

L'Union européenne a lancé "l'initiative pour l'énergie", destinée à procurer des technologies, un savoir-faire et des capitaux aux deux milliards d'individus dans le monde qui vivent dans un état de "dénuement énergétique". L'intention sous-jacente consiste à sortir les gens de la pauvreté tout en sauvegardant l'environnement. Cette initiative a été élaborée en collaboration avec le secteur privé, des institutions de financement et la société civile. Quelque 17 pays en développement, deux organisations régionales et plusieurs organismes relevant du secteur privé et de la société civile se sont déjà associés à l'initiative. Poul Nielson, Commissaire européen chargé du Développement et de l'Aide humanitaire, a expliqué la manière dont l'initiative pouvait bénéficier aux pays en développement. "La consommation d'énergie en Afrique est en grande partie basée sur la combustion du bois, ramassé à la main et transporté sur des distances de plus en plus longues. Cette pratique accentue la déforestation, la désertification, la pollution de l'air dans les habitations et la pauvreté. Faute de solutions de remplacement rentables et plus écologiques, l'énergie va constituer une entrave majeure à la croissance économique et au développement durable en Afrique." La Commission européenne consacre aujourd'hui 700 millions d'euros par an à l'aide au développement dans le domaine de l'énergie au profit des pays en développement.

Pays

Danemark