Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Nouveau programme pour aider les mamans à regagner les sciences au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni souhaite encourager les mères de famille à reprendre leur carrière scientifique à l'aide d'un nouveau programme de formation. Patricia Hewitt, Secrétaire d'Etat britannique en charge du Commerce et de l'Industrie, a annoncé lors du festival des sciences de la "...

Le Royaume-Uni souhaite encourager les mères de famille à reprendre leur carrière scientifique à l'aide d'un nouveau programme de formation. Patricia Hewitt, Secrétaire d'Etat britannique en charge du Commerce et de l'Industrie, a annoncé lors du festival des sciences de la "British Association" que l'Université de Coventry formerait et aiderait des femmes titulaires d'un diplôme en science, en ingénierie et en technologie à s'engager à nouveau dans la discipline qu'elles ont choisie, mais qu'elles ont quittée pour élever leurs enfants. "Les femmes peuvent jouer un rôle fondamental dans les sciences au Royaume-Uni et nous devons inverser la tendance des mères de famille qui ne reprennent pas leur emploi dans un secteur académique qu'elles avaient choisi", a déclaré Mme Hewitt. "Dès lors que les femmes représentent près de la moitié de la population active, l'égalité professionnelle n'est plus simplement un principe méritoire, mais une question de nécessité économique", a-t-elle ajouté. Selon les estimations, quelque 50.000 femmes diplômées en science, en ingénierie et en technologie ne travaillent pas, et parmi celles qui poursuivent leur carrière, 8.000 seulement décrochent un emploi qui fait appel à leur formation universitaire. Mme Hewitt a également annoncé la création d'un nouveau prix destiné à améliorer l'image des femmes qui étudient les sciences et les technologies. Le prix Rosalind Franklin, doté de 30.000 GBP (environ 48.000 EUR), récompensera l'innovation scientifique. L'argent devra être utilisé pour des mesures telles que l'institution d'un système de tutorat de femmes, la rédaction d'un ouvrage incitant les femmes à s'orienter dans la science, la technologie et l'ingénierie, l'organisation d'une visite d'étude dans laquelle des femmes scientifiques se présentent en tant qu'exemples, ou encore la rédaction d'articles mettant en valeur des femmes dans ces domaines. "J'espère que ce concours inspirera d'autres femmes et les encouragera à embrasser une carrière épanouissante dans la recherche et le développement scientifiques", a commenté Mme Hewitt.