Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

La Commission européenne inaugure un laboratoire de traitement des déchets nucléaires

La Commission européenne a montré son engagement quant au problème des déchets nucléaires avec le lancement hier d'une nouvelle installation en Allemagne, s'élevant à 10 millions d'euros. Ce laboratoire spécialisé dans les actinides mineurs, situé à Karlsruhe (Allemagne), a p...

La Commission européenne a montré son engagement quant au problème des déchets nucléaires avec le lancement hier d'une nouvelle installation en Allemagne, s'élevant à 10 millions d'euros. Ce laboratoire spécialisé dans les actinides mineurs, situé à Karlsruhe (Allemagne), a pour objectif de développer des solutions innovantes pour réduire les risques de formes de déchets nucléaires hautement radiotoxiques. Sa construction a fait l'objet d'un financement par le Centre commun de recherche de la Commission européenne et inclut une automatisation extensive, l'utilisation de télémanipulateurs, de la commande à distance et de la robotique. L'installation a pour but d'appliquer un nouveau processus appelé "transmutation" qui vise à transformer les éléments nucléaires de longue vie en éléments moins nocifs. "La question de la gestion des déchets nucléaires préoccupe grandement l'opinion publique," déclare le Commissaire en charge de la Recherche, Philippe Busquin. "Voilà pourquoi elle constitue l'une des priorités du volet Euratom du Sixième programme-cadre." Lors de l'inauguration, un protocole d'accord entre la nouvelle installation et le Commissariat à l'Energie atomique (France) a également été signé afin de mettre en oeuvre un réseau européen dans ce nouveau domaine.

Articles connexes