Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

L'innovation et l'esprit d'entreprise encore insuffisants en Europe, d'après Erkki Liikanen

"Nous nécessitons une Europe plus innovante et entreprenante", a déclaré Erkki Liikanen, Commissaire européen en charge des Entreprises et de la Société de l'information, aux délégués qui participaient au congrès Eurochambres tenu le 9 octobre à Rome. La Commission apportera ...

"Nous nécessitons une Europe plus innovante et entreprenante", a déclaré Erkki Liikanen, Commissaire européen en charge des Entreprises et de la Société de l'information, aux délégués qui participaient au congrès Eurochambres tenu le 9 octobre à Rome. La Commission apportera son écot à la promotion de l'innovation à travers la publication d'un plan d'action pour l'innovation, a annoncé M. Liikanen. Dans ce document, qui sera publié l'année prochaine en temps utile pour l'élargissement, seront énoncées les mesures qui pourraient être appliquées au niveau européen afin d'aider les entreprises à renforcer leur compétitivité par l'innovation. M. Liikanen a affirmé que, pour que l'innovation puisse apparaître, les entreprises doivent être prêtes à prendre des risques et à expérimenter de nouvelles idées. Alors que certains Etats membres attestent d'une culture d'entreprise bien ancrée, l'UE dans son ensemble déplore plutôt un "déficit" à cet égard, a-t-il remarqué. En conséquence, la capacité d'innovation générale reste relativement faible au regard des principaux acteurs mondiaux. Les experts pensent que le fait que les entreprises européennes investissent moins dans la recherche et le développement (R&D) que leurs homologues aux Etats-Unis ou au Japon joue certainement un rôle dans les performances d'innovation inférieures de l'Europe. "Nous ne réussissons pas encore suffisamment à imaginer de nouveaux processus industriels et commerciaux, de nouveaux produits et de nouveaux services, puis à les exploiter afin de bénéficier d'une longueur d'avance dans la concurrence internationale", a expliqué le Commissaire. M. Liikanen a souligné que la nécessité de remédier à cette situation occupe un rang élevé parmi les préoccupations de la Commission et indiqué que plusieurs initiatives importantes sont déjà en cours à l'échelon européen afin de contribuer à renforcer la base de l'innovation et de l'esprit d'entreprise en Europe. Parmi celles-ci figurent le plan d'action de la Commission visant à porter les investissements dans la R&D à trois pour cent d'ici à 2010, l'introduction d'une nouvelle procédure d'étude d'incidence destinée à améliorer le cadre réglementaire régissant les activités des entreprises en Europe, ainsi qu'un Livre vert sur l'esprit d'entreprise. Après la vaste discussion publique sur le Livre vert, M. Liikanen a révélé qu'un plan d'action pour l'esprit d'entreprise sera dévoilé à la fin de l'année et soumis à un débat plus approfondi au Sommet européen de printemps.