European Commission logo
français français
CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Article Category

Actualités
Contenu archivé le 2023-01-13

Article available in the following languages:

Le CCR élabore une norme mondiale pour mesurer le rendement énergétique des cellules solaires

La commission électrotechnique internationale (CEI) a adopté une procédure mise au point par le Centre commun de recherche (CCR) de la Commission européenne pour mesurer la puissance développée par les cellules solaires photovoltaïques, ouvrant ainsi la voie à une harmonisatio...

La commission électrotechnique internationale (CEI) a adopté une procédure mise au point par le Centre commun de recherche (CCR) de la Commission européenne pour mesurer la puissance développée par les cellules solaires photovoltaïques, ouvrant ainsi la voie à une harmonisation du marché mondial de l'énergie solaire. Les prix au détail des cellules solaires photovoltaïques (PV) sont directement liés à la puissance qu'elles développent, et le nouvel étalonnage du CCR réduit à moins de deux pour cent l'incertitude quant à leur puissance nominale. Ce seul facteur devrait engendrer 33 millions d'euros supplémentaires pour le marché des cellules solaires PV. D'après Philippe Busquin, Commissaire à la Recherche, "bon nombre de pays et d'organisations internationales ont témoigné d'un intérêt actif pour les technologies des énergies renouvelables et alternatives (.). Le CCR a pour fonction, entre autres, de réaliser des évaluations des performances et de l'ensemble du cycle de vie des technologies impliquées, ainsi que des mesures de référence précises sur toutes les générations de technologies PV afin d'assurer qu'une qualité maximale puisse être atteinte." Le CCR pense que les techniques de normalisation doivent suivre le rythme des progrès technologiques afin que le commerce international des produits et des services liés aux cellules solaires puisse continuer de prospérer. La croissance du marché est en effet essentielle pour parvenir à l'objectif européen d'accroître la proportion de l'énergie produite à partir de sources renouvelables à 12 pour cent d'ici à 2010. L'on peut en outre espérer que non seulement la technique de mesure du CCR favorisera les objectifs européens en matière d'énergies renouvelables et stimulera l'industrie des cellules solaires, mais qu'elle procurera également aux instituts de recherche un procédé amélioré pour déterminer la puissance et l'efficacité des prototypes.