Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Le gouvernement italien augmente le financement accordé aux projets de recherche présentant un "intérêt national clé"

Le gouvernement italien a annoncé qu'il s'apprête à accroître les dépenses publiques consacrées aux projets de recherche présentant un intérêt national clé. Chaque année, le ministère italien de l'Education, des Universités et de la Recherche cofinance "de nouveaux projets de...

Le gouvernement italien a annoncé qu'il s'apprête à accroître les dépenses publiques consacrées aux projets de recherche présentant un intérêt national clé. Chaque année, le ministère italien de l'Education, des Universités et de la Recherche cofinance "de nouveaux projets de recherche affichant une pertinence nationale" qui s'étalent sur deux années. Cette année, 945 nouveaux projets de recherche recevront une enveloppe globale de 137 millions d'euros - soit près de 90 projets et 8 millions d'euros de plus qu'en 2002. "Cette année, nous avons voulu affecter nos ressources à des projets affichant une réelle pertinence nationale, et non pas, comme nous l'avons fait précédemment, financer des projets n'engendrant aucun résultat significatif", a déclaré Letizia Moratti, ministre italienne de l'Education, des Universités et de la Recherche. "Le décret symbolise notre engagement à l'égard de la recherche, sans laquelle les économies italienne et européennes n'ont pas d'avenir", a ajouté la ministre. Au total, 20 000 chercheurs issus de plus de 4 000 départements universitaires de toute l'Italie travailleront sur les projets sélectionnés, afin de traiter de thèmes liés à tous les domaines scientifiques, allant de la médecine à la biologie, en passant par la recherche industrielle et l'ingénierie informatique. Cette annonce récente s'inscrit dans le cadre de l'engagement du gouvernement italien envers l'objectif de Barcelone visant à porter à trois pour cent du PIB les dépenses consacrées aux activités de recherche d'ici 2010. Mme Moratti a également démontré l'engagement de son gouvernement à l'égard de ces objectifs communautaires lors de la conférence interministérielle consacrée au capital humain et à la société de la connaissance, qui s'est tenue à Milan le 27 octobre. Les participants à la réunion ont appelé les Etats membres à encourager le capital humain et à investir davantage dans l'éducation et la formation professionnelle tout au long de la vie active des salariés.

Pays

Italie