Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

La moitié des adultes irlandais sont exclus de la Société de l'information, d'après un rapport

Près de la moitié de la population adulte irlandaise n'a pas accès à l'Internet, d'après une étude de la commission nationale sur la Société de l'information. Bien qu'il ait été constaté dans l'étude Eurobaromètre de cette année que la proportion d'accès à l'Internet parmi le...

Près de la moitié de la population adulte irlandaise n'a pas accès à l'Internet, d'après une étude de la commission nationale sur la Société de l'information. Bien qu'il ait été constaté dans l'étude Eurobaromètre de cette année que la proportion d'accès à l'Internet parmi les ménages irlandais est supérieure à la moyenne européenne, les auteurs de cette étude, intitulée "Insertion numérique - Diffuser la Société de l'information en Irlande", estiment que certaines catégories de la société irlandaise sont exposées à un risque particulier d'exclusion des opportunités offertes par la Société de l'information. Ainsi, il est indiqué que quelque 80 pour cent des femmes au foyer et 73 pour cent des chômeurs ne disposent pas de services Internet. Les retraités et les personnes travaillant dans l'agriculture, la sylviculture et la pêche sont également identifiées parmi les groupes à haut risque en termes d'exclusion. "Toutefois, le facteur le plus inquiétant tient peut-être à ce qu'un membre sur cinq seulement de ces catégories témoigne d'un intérêt pour un accès à l'Internet, ce qui signifie que plus de 1,2 million d'adultes irlandais ne perçoivent tout simplement pas l'utilité ou la pertinence de ces technologies", a déclaré Inez Bailey, de la commission de la Société de l'information. "Si ce problème n'est pas pris à bras le corps sans tarder, les lacunes de compétences dans les TIC [technologies de l'information et de la communication] deviendront à l'avenir un problème comparable à l'illettrisme." Afin de surmonter ces obstacles, les auteurs de l'étude font référence aux objectifs fixés dans le plan d'action eEurope 2005 de la Commission européenne et appellent le gouvernement irlandais à hisser l'insertion numérique au rang de priorité politique, économique et sociale. Ils formulent également plusieurs recommandations destinées à mesurer l'avancement de la Société de l'information, à inciter les groupes cibles à s'engager dans les TIC, et à garantir l'accès aux TIC et l'infrastructure requise, en ce compris la bande large. Il est notamment proposé dans l'étude de créer un centre d'information et de recherche sur l'insertion numérique, concret ou virtuel, afin de diffuser des informations sur les recherches relatives à l'insertion numérique et de mettre en relation la politique et la pratique aux niveaux national, européen et international. L'étude se termine par une dernière recommandation, selon laquelle le gouvernement irlandais est appelé à organiser une conférence européenne de haut niveau sur l'insertion numérique durant le mandat de l'Irlande à la présidence de l'UE, en 2004.

Pays

Irlande