Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Mise en place du Conseil scientifique du Conseil européen de la Recherche

La Commission européenne vient de dévoiler les noms des 22 éminents chercheurs qui vont composer le Conseil scientifique du Conseil européen de la Recherche (CER), chargé du financement des travaux de recherche fondamentale. Les 22 personnalités scientifiques ont été choisie...

La Commission européenne vient de dévoiler les noms des 22 éminents chercheurs qui vont composer le Conseil scientifique du Conseil européen de la Recherche (CER), chargé du financement des travaux de recherche fondamentale. Les 22 personnalités scientifiques ont été choisies par un comité de scientifiques de haut niveau présidé par Lord Patten of Barnes, président honoraire des universités d'Oxford et de Newcastle. Le rôle du Conseil scientifique consistera à veiller à ce que les actions du CER soient menées conformément aux exigences de l'excellence scientifique. Helga Nowotny, spécialiste autrichienne en sciences sociales et actuelle présidente de l'EURAB, le Conseil consultatif européen sur la recherche, compte parmi les personnalités scientifiques désignées le 18 juillet comme membres fondateurs du Conseil scientifique. Egalement désigné comme membre fondateur, Rolf Zinkernagel, immunologiste suisse et prix Nobel, a - à l'instar de nombreux membres du nouveau Conseil scientifique - longtemps défendu le projet d'une organisation européenne indépendante chargée de soutenir la recherche fondamentale. "L'Europe n'a que faire d'un nouveau club de discussion. Elle a besoin d'un comité scientifique avec de réels pouvoirs et la liberté d'utiliser ces pouvoirs", a-t-il déclaré en 2003. Parmi les autres membres, on trouve, notamment: le biologiste grec Fotis Kafatos, directeur-général du Laboratoire européen de biologie moléculaire de 1993 à 2005; l'actuel ministre polonais des Sciences et des Technologies de la société de l'information, Michal Kleiber; Norbert Kroo, secrétaire-général de l'Académie hongroise des sciences et membre de l'EURAB; et Lord May, l'actuel président de la Royal Society (Royaume-Uni). CORDIS Nouvelles a interviewé un autre membre du Conseil scientifique du CER, l'économiste belge Mathias Dewatripont, et recueilli ses impressions suite à sa nomination à ce poste: "Je suis bien évidemment très honoré, et je pense que le CER va devenir une organisation importante", a-t-il déclaré. Interrogé pour savoir s'il avait toujours soutenu un tel projet, le professeur Dewatripont a répondu: "Oui, j'en ai soutenu l'idée. En fait, vous ne trouverez guère de scientifiques opposés à ce projet - il existe en effet un vaste soutien en faveur d'un organe de recherche au niveau européen - sur le schéma, par exemple, de la National Science Foundation aux Etats-Unis". CORDIS Nouvelles a demandé au professeur Dewatripont son opinion au sujet des actuelles négociations relatives au budget européen de la recherche et à leur impact sur le financement du CER. Sa réponse: "L'échelle européenne est la bonne échelle pour dynamiser la recherche fondamentale. Le CER doit être perçu comme un pas dans la bonne direction, mais de toute évidence plus le pas est grand, mieux cela vaut, surtout lorsque certains pays comme la Chine vont eux aussi de l'avant à grandes enjambées". Si le Conseil des ministres et le Parlement européen adoptent les propositions de la Commission, le Conseil européen de la recherche pourra, selon les prévisions, commencer à travailler au début de 2007. La mise en place précoce du Conseil scientifique permettra d'entamer les discussions sur la stratégie scientifique et les méthodes de mise en oeuvre du Conseil européen de la recherche. Ses membres, qui ont été choisis indépendamment de la Commission, siégeront à titre personnel, indépendamment de tout intérêt politique ou autre. De cette manière, le Conseil scientifique garantira la qualité et l'autonomie des jugements scientifiques qui sont la clé de la réussite du Conseil européen de la recherche. Les 22 membres fondateurs du Conseil scientifique sont les personnalités suivante: Dr Claudio Bordignon (IT), prof. Manuel Castells (ES), prof. Paul Crutzen (NL), prof. Mathias Dewatripont (BE), Dr Daniel Esteve (FR), prof. Pavel Exner (CZ), prof. Hans-Joachim Freund (DE), prof. Wendy Hall (UK), prof. Carl-Henrik Heldin (SE), prof. Fotis Kafatos (EL), prof. Michal Kleiber (PL), prof. Norbert Kroo (HU), prof. Maria Teresa Lago (PT), Dr Oscar Marin Parra (ES), prof. Robert May (UK), prof. Helga Nowotny (AT), prof. Christiane Nüsslein-Volhard (DE), Dr Leena Peltonen-Palotie (FI), prof. Alain Peyraube (FR), Dr Jens Rostrup-Nielsen (DK), prof. Salvatore Settis (IT), et prof. Rolf Zinkernagel (CH).

Articles connexes

Politiques et directives

24 Septembre 2008