Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

L'UE se convertit à l'éolien, l'Allemagne est le numéro un mondial du photovoltaïque, l'Italie exploite les courants marins

Les sources d'énergie renouvelables demeurent une priorité de la R&D en cours en Europe. L'une des principales activités menées par l'UE en ce domaine est le financement d'un nouveau projet Intégré (PI) s'inscrivant dans le Sixième programme-cadre (6e PC) et ayant pour vocatio...

Les sources d'énergie renouvelables demeurent une priorité de la R&D en cours en Europe. L'une des principales activités menées par l'UE en ce domaine est le financement d'un nouveau projet Intégré (PI) s'inscrivant dans le Sixième programme-cadre (6e PC) et ayant pour vocation de réunir les ressources de plus de 40 fabricants, prestataires de services, universités et autres organismes et entreprises de recherche en vue d'améliorer les performances de l'énergie éolienne. Baptisé UPWIND, ce PI sera également le plus vaste des projets de recherche consacré à l'étude de l'énergie éolienne financés au titre du 6e PC. La Commission européenne contribuera à hauteur de 14 millions à l'enveloppe budgétaire de 22 millions d'euros de ce projet quinquennal. Le projet avait été au centre des négociations pendant deux ans. A présent institué et en route, il permettra de fabriquer des aérogénérateurs superperformants de 20 MW, pourvus de pales balayant un cercle d'environ 120 m de rayon. "Il s'agit du plus vaste projet du genre et il ne représente encore qu'une infime partie du travail à accomplir. Nous espérons voir émerger de nombreux autres projets similaires", a déclaré Hugo Chandler, de l'Association européenne de l'énergie éolienne (EWEA). Alors que toute l'Europe commence à exploiter le vent, des Etats membres sont en tête de course pour ce qui est du solaire et du marin. L'Allemagne est toujours le chef de file mondial et domine l'Europe dans la fabrication de cellules photovoltaïques (PV) destinées à produire de l'électricité, selon le récent "baromètre du photovoltaïque". Sur les 1.793,5 MW d'unités photovoltaïques installées dans l'UE, près des trois quarts le sont en Allemagne, qui possède une puissance PV supérieure à celle du Japon ou des Etats-Unis. Pas moins de 603 MW de PV ont été installés en 2005 en Allemagne. Le reste de l'UE a installé un total de 42,3 MW à travers tous les Etats membres. L'Espagne a fourni près de la moitié de ce chiffre, avec 20 MW. Elle est suivie par la France (6,3 MW) et l'Italie (5 MW). La capacité totale de PV installée a connu une progression de 18,2 pour cent par rapport à 2004. Parmi l'impressionnant déploiement de projets PV observé en Allemagne, il faut citer le gigantesque Bavaria Solarpark qui s'étend sur environ 25 hectares et délivre à lui seul une puissance de 10 MW. L'Europe a cependant atteint une sorte de plateau en raison du renchérissement actuel des cellules photovoltaïques imputable à l'insuffisance du principal élément les composant: le silicium. En Italie, la turbine marine Kobold tourne dans le détroit de Messine depuis 2001. L'expérience est un succès, le dispositif générant une puissance électrique continue de 40 kW dans ce détroit réputé pour ses furieux courants, personnifiés dans l'Odyssée d'Homère sous les noms de Charybde et Scylla - de violents courants ou tourbillons. Les turbines ont à présent été rattachées au réseau national italien. C'est la société Ponte di Archimede qui fabrique les turbines dont la conception s'inspire de celle des turbines éoliennes.

Pays

Allemagne, Italie

Articles connexes