Skip to main content
European Commission logo print header

Intersectoral collaboration for innovation in non-invasive techniques to estimate human brown adipose tissue activity

Article Category

Article available in the following languages:

De nouvelles technologies peuvent stimuler l’activité du tissu adipeux brun pour faciliter la perte de poids

Le projet ICI-THROUGH dispose d’une technologie de pointe pour évaluer l’activité du tissu adipeux brun (TAB) chez les patients, et il pourrait révolutionner le marché des produits destinés à lutter contre l’obésité.

Santé icon Santé

Le tissu adipeux brun est présent chez les rongeurs tout au long de leur vie. Chez les humains, le tissu adipeux brun se trouve principalement chez les nourrissons et les jeunes enfants, et il est considéré comme presque inexistant et sans pertinence physiologique chez les adultes. Mais étant donné que sa présence a été identifiée chez des patients adultes en 2009, le TAB suscite beaucoup d’enthousiasme au sein des communautés scientifiques. Son rôle important dans la sensibilité à l’insuline pourrait engendrer de nouveaux traitements intéressants pour l’obésité et le diabète, et certains pensent qu’il pourrait même prévenir ou guérir certaines maladies cardiovasculaires et plusieurs cancers. ICI-THROUGH, qui a été entrepris avec le soutien du programme Marie Curie, a concentré ses recherches sur l’obésité. Jusqu’à présent, les praticiens souhaitant mesurer l’activité du tissu adipeux brun devaient recourir à la tomographie par émission de positrons/tomodensitométrie (TEP/TDM). Il s’agit d’une technique très invasive, nocive (en raison des taux élevés de radiation) et chère qui est presque exclusivement utilisée pour la détection du cancer et qui nécessite des installations bien équipées. «Développer des techniques non invasives pour évaluer l’activité du tissu adipeux brun représente une entreprise intersectorielle et interdisciplinaire en soi», explique le Dr Andreas Flouris, coordinateur du projet au nom de l’Université de Thessalie. «Les PME peuvent facilement trouver les bonnes applications pour le bon marché, mais ces marchés évoluent constamment. Elles ont besoin de compétences en matière de recherche et de pouvoir accéder à des installations de recherche de pointe afin de rester innovantes, alors que les universités produisent des recherches de pointe qui atteignent rarement le marché.» ICI-THROUGH rassemble le meilleur de ces deux mondes en associant deux partenaires du milieu académique et deux du milieu industriel. En collaborant, ils ont créé une méthode non invasive, pratique et bon marché destinée à évaluer l’activité du tissu adipeux brun humain. Ils sont également parvenus à combiner: l’imagerie TEP/TDM; l’analyse de vidéos et d’images thermiques, ainsi que des modèles de transfert de chaleur et de masse. Ce faisant, l’équipe a pu quantifier la chaleur produite par le tissu adipeux brun qui, à son tour, fournit des informations très précieuses sur la manière dont il consomme de l’énergie. «Le système repose sur des équations et formules de transfert chaleur/masse que nous avons développées, qui sont couvertes par une demande de brevet à soumettre au cours des prochains mois. Des études approfondies de validation montrent que le prototype développé apporte une évaluation valide de l’activité du tissu adipeux brun d’une personne, menée à l’aide d’un TEP-TDM», explique le Dr Flouris. Grâce à ces informations, les professionnels de la santé pourraient prochainement prescrire les interventions adéquates afin de maximiser l’énergie utilisée par le tissu adipeux brun. Cela facilitera ensuite la perte de poids. Le Dr Flouris est également convaincu que la commercialisation de dispositifs non invasifs pour évaluer avec précision l’activité du tissu adipeux brun révolutionnera le marché mondial des produits destinés à lutter contre l’obésité, qui est actuellement estimé à 50 milliards d’euros. Entre-temps, les entreprises du secteur alimentaire ou pharmaceutique pourraient utiliser ces dispositifs non invasifs pour tester les effets de différents produits sur la thermogenèse, le taux de métabolisme, le bilan énergétique, ou la perte de poids. Mais il reste du travail à accomplir, comme le reconnait le Dr Flouris. «À ce jour, nous avons démontré le prototype du système dans un environnement fonctionnel. Nous apportons actuellement des améliorations afin de nous assurer qu’il soit complet et qualifié. De là, nous intégrerons tous les composants du système dans une demande de brevet. L’étape finale consistera à démontrer le véritable système dans l’environnement opérationnel, comme un hôpital ou une entreprise pharmaceutique.»

Mots‑clés

ICI-THROUGH, tissu adipeux brun, de pointe, obésité, diabète, TEP/TDM, analyse de vidéos thermiques, traitement

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application