Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un projet de l'EU met au point des batteries solaires autorechargeables

Si, comme pour la plupart des gens de nos jours, votre téléphone portable occupe une place primordiale dans votre vie, alors vous savez à quel point il est frustrant de s'apercevoir que sa batterie est vide et qu'il faut la recharger. Pour parer à ce problème, les chercheurs...

Si, comme pour la plupart des gens de nos jours, votre téléphone portable occupe une place primordiale dans votre vie, alors vous savez à quel point il est frustrant de s'apercevoir que sa batterie est vide et qu'il faut la recharger. Pour parer à ce problème, les chercheurs d'EURO-PSB, un projet financé par l'UE, ont conçu une batterie polymère munie de cellules solaires fines intégrées, qui se rechargent une fois exposées à la lumière naturelle. Les résultats du projet désormais achevé sont publiés dans la revue sur l'énergie solaire «Solar Energy». Pesant seulement 2 grammes et d'une épaisseur inférieure à un millimètre, le prototype de batterie est suffisamment flexible pour être utilisé dans une grande variété de gadgets électroniques de faible puissance, y compris les objets plats mais pliables comme une carte à puce intelligente et éventuellement des téléphones portables incurvés. Ce dispositif a été mis au point afin de s'assurer que la batterie soit toujours chargée à une tension optimale, indépendamment de l'intensité de la lumière. Chaque plaque solaire dans une cellule peut produire 0,6 volts et, en ajoutant des plaques supplémentaires à une cellule, la batterie peut répondre aux besoins en alimentation du dispositif. Afin que les cellules disposent d'une durée de vie plus longue, car elles sont sensibles à la photodégradation après seulement quelques heures d'exposition à l'air, les chercheurs les ont encapsulées à l'intérieur d'un isolant de gaz flexible, ce qui a rallongé leur durée de vie d'environ 3000 heures. Selon les chercheurs, la production de cellules solaires est rentable puisqu'elles peuvent être imprimées sur une machine de pulvérisation cathodique à des températures basses. Des tests sur les prototypes prouvent que l'utilisation des batteries solaires est une alternative envisageable pour les batteries existantes. Elles se sont avérées efficaces dans des conditions de faible luminosité, comme des rayons du soleil traversant une fenêtre. La lumière artificielle, telle que la lumière dans les bureaux, s'avère cependant trop faible pour pouvoir générer la puissance nécessaire au fonctionnement des téléphones portables. Le consortium du projet déclare qu'un dispositif de batterie solaire pourrait être mis en vente dans le courant de l'année. En plus de la technologie solaire, VARTA-Microbattery, une compagnie de batteries allemande et l'un des partenaires du consortium du projet, a également conçu une batterie en lithium polymère extrêmement fine et flexible déjà disponible sur le marché dans le nouvel iPod Nano d'Apple. La batterie fait 0,1 millimètre d'épaisseur, peut être rechargée plus de 1000 fois et a une densité d'énergie relativement élevée.

Pays

Autriche, Suisse, Allemagne, Estonie, France

Articles connexes