Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Le G8 promet d'encourager l'innovation

Les dirigeants des pays du Groupe des Huit (G8), qui se sont réunis dans la station balnéaire allemande de Heiligendamm, se sont engagés à promouvoir et à protéger l'innovation. «Aujourd'hui plus que jamais, la science, la recherche et l'innovation constituent le fondement d...

Les dirigeants des pays du Groupe des Huit (G8), qui se sont réunis dans la station balnéaire allemande de Heiligendamm, se sont engagés à promouvoir et à protéger l'innovation. «Aujourd'hui plus que jamais, la science, la recherche et l'innovation constituent le fondement de la croissance économique et de la prospérité», écrivent les dirigeants dans la déclaration du Sommet. «Nous nous ferons un devoir d'instaurer un environnement économique et politique promoteur et protecteur de l'innovation.» La section de la déclaration intitulée «Promouvoir l'innovation - Protéger l'innovation» se concentre sur deux domaines principaux: l'innovation pour la croissance durable, et la protection de la propriété intellectuelle. Sur cette dernière, les dirigeants déclarent: «Nous nous efforçons de fournir un leadership scientifique et technique, ce qui nous fait également prendre conscience de notre responsabilité face à une initiative de recherche orientée à long terme. Cette initiative mettra l'accent sur la concentration de recherche scientifique, et sur la capacité technologique améliorée, afin de pouvoir réagir efficacement aux futurs défis mondiaux.» Les pays en développement sont particulièrement invités à s'impliquer dans ce processus. Les dirigeants appellent également à un renforcement de la coopération de recherche entre les pays développés et les pays en développement. Les domaines potentiels pour la coopération, identifiés par les dirigeants, sont les suivants: l'utilisation durable de la terre et de l'eau, l'efficacité énergétique, et la promotion de l'innovation liée à l'environnement. «Nous collaborerons dans une perspective de coordination et de coopération plus efficaces de nos efforts de recherche dans ces domaines», lit-on dans la déclaration. Les dirigeants suggèrent que l'OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économiques) coordonne cet effort dans le cadre du Forum mondial de la science. En matière de droits de propriété intellectuelle, la déclaration indique: «Les bénéfices de l'innovation pour la croissance et le développement économiques sont de plus en plus menacés par les transgressions des droits de propriété intellectuelle dans le monde entier.» Les dirigeants s'engagent à renforcer la coopération dans ce domaine, et à appuyer un certain nombre de lignes directrices et de recommandations existantes en la matière. L'innovation est également l'une des quatre priorités mises en avant dans le nouveau «Processus Heiligendamm», un dialogue structuré de haut niveau établi entre les pays du G8 (la France, l'Allemagne, l'Italie, le Royaume-Uni, le Canada, le Japon, la Russie et les États-Unis) et cinq économies émergentes majeures (le Brésil, la Chine, l'Inde, le Mexique et l'Afrique du Sud). Le dialogue vise à développer des solutions communes pour les défis majeurs, auxquels le G8 ou les économies émergentes ne pourraient faire face seuls. «Un tel dialogue offrira un forum pour l'échange positif sur des thèmes cruciaux pour la croissance d'économies de la connaissance prospères, et la promotion d'un environnement d'affaires propice à l'innovation. Il tiendra également compte des besoins des petites et moyennes entreprises», écrivent les dirigeants dans la déclaration. Les discussions devraient couvrir la protection de la propriété intellectuelle, les incitations efficaces de marché pour l'innovation, et l'importance de chaînes de valeur d'innovation efficaces, qui promeuvent la commercialisation de résultats de recherche brevetés par les entreprises. Les autres thèmes proposés pour le débat dans le cadre du processus de Heiligendamm sont les suivants: renforcer la liberté de l'investissement; définir les responsabilités communes pour le développement, une attention particulière étant portée à l'Afrique; et le partage de la connaissance pour l'amélioration de l'efficacité énergétique et la coopération technologique, pour contribuer à la réduction des émissions de CO2. L'OCDE offrira une plateforme de dialogue, qui sera lancée durant le second semestre de l'année. Le rapport final concernant les résultats du dialogue devrait être présenté lors du sommet du G8 en Italie, en 2009.

Pays

Canada, Allemagne, France, Italie, Japon, Russie, États-Unis