Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Une avant-première de la stratégie de recherche et d'innovation

La commissaire européenne Máire Geoghegan-Quinn en charge de la recherche, l'innovation et la science vient d'annoncer que la stratégie de recherche et d'innovation pour l'Europe, qui sera lancée prochainement, se concentrera sur des défis sociétaux majeurs, définira au sens l...

La commissaire européenne Máire Geoghegan-Quinn en charge de la recherche, l'innovation et la science vient d'annoncer que la stratégie de recherche et d'innovation pour l'Europe, qui sera lancée prochainement, se concentrera sur des défis sociétaux majeurs, définira au sens large le terme «innovation» et tentera d'éliminer les obstacles au flux des connaissances. La commissaire s'exprimait lors de la conférence sur les plateformes technologiques européennes qui a eu lieu le 11 mai à Bruxelles, en Belgique. La stratégie de recherche et d'innovation représente un élément essentiel de la stratégie Europe 2020 plus vaste, qui définit les actions nécessaires pour aider l'Europe à sortir de la crise économique en tant qu'«économie intelligente, durable et inclusive». Entre autre, la stratégie Europe 2020 réitère l'importance de stimuler les investissements dans la recherche et le développement (R&D) en Europe en vue d'atteindre 3% du PIB (produit intérieur brut), sachant que les dépenses actuelles consacrées à la R&D équivalent à moins de 2% du PIB en UE. La stratégie de recherche et d'innovation sera publiée en septembre cette année, aussi les leaders européens pourront-ils en débattre lors de la rencontre du Conseil européen d'automne. «En tant que commissaire en charge de la recherche et de l'innovation, mon travail consiste à créer les conditions nécessaires pour une Europe plus dynamique. Une Europe où des sociétés innovantes veulent faire des affaires et où les talents veulent vivre et travailler», déclarait Mme Geoghegan-Quinn. «L'une de mes premières tâches consiste à établir une stratégie de recherche et d'innovation qui décrit la façon dont nous souhaitons faire progresser les volets Recherche et innovation de la stratégie Europe 2020.» Les détails de cette stratégie de recherche et d'innovation sont encore débattus, mais les principales caractéristiques de la stratégie sont claires, expliquait Mme Geoghegan-Quinn. Tout d'abord, la stratégie recentrera les politiques de recherche et d'innovation sur les principaux défis auxquels l'Europe et le monde font face, à savoir le changement climatique, l'efficacité énergétique, la santé et le vieillissement. En outre, la stratégie sera basée sur une bonne compréhension générale du concept d'«innovation», à savoir non seulement la recherche mais également l'innovation dans les modèles commerciaux, les structures de gestion et la prestation de services publics. Enfin, Mme Geoghegan-Quinn déclarait que «cette stratégie visera à éliminer tous les obstacles majeurs au flux des connaissances et à l'émergence de ce que nous appelons 'un marché unique pour la recherche et l'innovation'.» De nombreux aspects de la stratégie concernant notamment la promotion de la mobilité des chercheurs, le développement d'infrastructures de classe mondiale et la réduction de la fragmentation des efforts de recherche nationaux, font déjà partie des éléments principaux des politiques de recherche et d'innovation de l'UE. Mme Geoghegan-Quinn fait également remarquer que la stratégie donnera un «coup de pouce vigoureux» aux efforts réalisés pour parvenir à un accord sur le brevet européen. «Trop c'est trop: il est grand temps d'en finir avec cette histoire!», s'exclamait-elle. La Commissaire a également présenté ses projets pour l'avenir des programmes-cadres de recherche de l'UE: «J'ai l'intention de les orienter davantage vers les principaux défis sociétaux et de leur donner une certaine liberté d'action pour financer l'innovation». L'Espagne, qui occupe actuellement la présidence du Conseil de l'UE, rassemble également des données pour les aspects relatifs à la recherche et l'innovation de la stratégie Europe 2020. Lors d'une récente conférence à Bilbao, en Espagne, la ministre espagnole des sciences et de l'innovation Cristina Garmendia déclarait: «Sans une intensification notable des efforts en sciences et en innovation, mais surtout sans une interaction plus poussée entre ces deux disciplines, l'Europe ne pourra pas maintenir sa position actuelle dans certains domaines et encore moins aspirer à la renforcer dans le classement international.»

Pays

Espagne

Articles connexes