Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Les dirigeants de l'UE s'accordent sur un plan décennal

L'éco-innovation, les développements du numérique et les nouvelles compétences sont les moteurs de la future croissance en Europe; ils constituent également le coeur de la stratégie Europe 2020. Adoptée officiellement par le Conseil européen le 17 juin 2010, le projet pour les...

L'éco-innovation, les développements du numérique et les nouvelles compétences sont les moteurs de la future croissance en Europe; ils constituent également le coeur de la stratégie Europe 2020. Adoptée officiellement par le Conseil européen le 17 juin 2010, le projet pour les dix années à venir est de revenir aux bases, ce qui implique de préparer de solides systèmes financiers nationaux pour de nouveaux développements dans le but de construire une Europe plus forte et plus prospère. La stratégie Europe 2020 a été conçue pour parer à la crise économique mondiale, et les dirigeants de l'UE espèrent qu'elle est la réponse idéale à un chômage élevé, à une faible croissance structurelle et à la dette notable que rencontre l'Europe aujourd'hui. Son succès dépend d'une action collective et mieux coordonnée de la part de l'Europe. S'exprimant lors de la conclusion de la réunion du Conseil européen au cours de laquelle les objectifs de la stratégie ont été approuvés, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, soulignait sa satisfaction qu'une décision unanime ait été atteinte, non seulement sur les grandes lignes mais aussi sur les objectifs spécifiques d'Europe 2020. Les dirigeants de l'UE ont convenu que la nouvelle stratégie est une manière d'orienter leurs politiques hors d'une gestion de la crise, vers une consolidation fiscale et une réforme structurelle, ainsi que sur le développement d'objectifs communs pour les cinq cibles principales de la stratégie: la promotion de l'emploi; l'amélioration des conditions pour l'innovation, la recherche et le développement; la conformité aux objectifs énergétiques de l'UE pour le changement climatique; l'amélioration de l'éducation; et la promotion de l'inclusion sociale, notamment par la réduction de la pauvreté. La stratégie Europe 2020 réaffirme l'objectif de faire passer de 1,9% à 3% du PIB de l'UE la part de la recherche et du développement (R&D). Un autre objectif est d'atteindre un taux d'emploi de 75% pour les hommes et les femmes et de réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre. Les États membres de l'UE doivent agir rapidement, en dialogue étroit avec la Commission européenne, pour mettre en place ces priorités politiques et finaliser leurs objectifs nationaux. Ceux-ci seront développés en fonction des positions de départ et des structures de prise de décision de chaque pays, et la progression vers ces objectifs sera révisée régulièrement. «En Europe et dans le reste du monde, la clé est la croissance», explique le président Barroso. «En Europe, la croissance durable et inclusive doit être bâtie sur des finances solides. La consolidation fiscale et la réforme structurelle sont essentielles pour la croissance. La consolidation est nécessaire à la confiance, et sans confiance, il n'y a pas de croissance.» «Nous devons nous concentrer sur les principaux moteurs de la future croissance: l'éco-innovation, l'agenda numérique et les nouvelles compétences. C'est précisément ce que nous avons mis en avant dans notre nouvelle stratégie Europe 2020», ajoute M. Barroso. Dans le cadre de la stratégie, le Conseil européen a déjà appuyé la première initiative de l'agenda numérique pour l'Europe. Les dirigeants ont convenu de baser l'agenda sur des propositions concrètes, comprenant la création d'un marché numérique unique pleinement fonctionnel d'ici 2015. La Commission européenne a été invitée à présenter d'autres initiatives phares d'ici la fin de cette année, et de rapporter la progression de l'agenda numérique en 2011.

Articles connexes

Politiques et directives

31 Mai 2010