Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Lancement du site web «ecancerHub» financé par l'UE

Un nouveau site central d'informations vient d'être lancé pour apporter aux malades comme à l'ensemble de la communauté du cancer un accès intégré et ouvert à des informations fiables et de haute qualité. Le site «ecancerHub» est le fruit de deux années de travail dans le ca...

Un nouveau site central d'informations vient d'être lancé pour apporter aux malades comme à l'ensemble de la communauté du cancer un accès intégré et ouvert à des informations fiables et de haute qualité. Le site «ecancerHub» est le fruit de deux années de travail dans le cadre du projet EUROCANCERCOMS («Establishing an efficient network for cancer communication in Europe»), qui a reçu plus de 1,2 million d'euros au titre du thème «Science dans la société» du septième programme-cadre (7e PC). Il réunit dans un seul site simple d'utilisation des informations provenant de grandes organisations européennes spécialisées dans le cancer. Le but du site est de proposer aux patients, aux professionnels de santé, aux chercheurs et aux décideurs un lieu unique où se réunir pour interagir, discuter, débattre et renforcer les connaissances. Basé sur des applications de type médias sociaux, le site est convivial et simple à utiliser. Il propose des informations sur les différents types de cancers ainsi que des données utiles aux patients et à leurs familles. L'objectif du projet EUROCANCERCOMS était de s'attaquer aux goulets d'étranglement dans la communication et la diffusion d'informations sur le cancer en Europe, et de mettre en place un site central dans ce domaine. «Nous sommes heureux et fiers de la réponse des partenaires du projet, qui ont reconnu le besoin d'une solution de communication pour toutes les parties concernées par le cancer en Europe», déclare le professeur Gordon McVie, responsable du projet EUROCANCERCOMS et éditeur de ecancermedicalscience, une revue sur le cancer et un outil d'actualités en ligne, libre d'accès et créé par l'Institut européen d'oncologie de Milan, en Italie. «Nous sommes particulièrement satisfaits de la solution actuellement proposée. Le site ecancerHub répond à notre volonté d'offrir un point central d'informations, et nous vous encourageons vivement à l'utiliser et à contribuer à son développement.» Ce projet s'appuie sur les recherches de Rachel Warden de l'association européenne pour la recherche sur le cancer basée à l'université de Nottingham, au Royaume-Uni, dont les résultats ont été publiés dans la revue ecancermedicalscience. Elle a analysé comment Internet a révolutionné la communication pour les chercheurs spécialisés dans le cancer, et comment il pourrait la conduire encore plus loin à l'avenir. L'étude a examiné les communications formelles et informelles ainsi que leur mutation suite à l'usage des nouveaux outils web. Elle a constaté le besoin d'une plateforme sûre, commune et en ligne, pour permettre aux professionnels de santé, aux patients, aux chercheurs et aux décideurs de communiquer, d'établir des réseaux, de partager des informations et de générer des connaissances. Internet peut être une vaste source d'informations, mais l'énorme quantité de données et leur fragmentation entre de nombreuses ressources, réseaux et fournisseurs de connaissances contrarient sérieusement la traduction et l'implémentation de la recherche en Europe. En l'absence d'un réseau fiable, l'explosion continue des données nuira de plus en plus à une communication scientifique efficace. C'est là qu'intervient ecancerHub! Bien que le site soit lancé et actif, le vrai travail ne fait que commencer. Les réseaux exigent des apports collaboratifs aussi les partenaires du projet appellent la communauté européenne du cancer à participer activement et à contribuer à ce site. Responsable de projet, le professeur Richard Sullivan du forum European Cancer Research Managers, explique : «Maintenant que nous disposons d'une excellente plateforme, nous avons besoin que la communauté du cancer s'implique, l'alimente en contenus et la fasse fourmiller d'idées et d'informations.» Le projet EUROCANCERCOMS sur deux ans réunissait 18 partenaires de Belgique, Grèce, Italie, Pays-Bas, Roumanie, Espagne, Suède, Suisse et Royaume-Uni. Cette équipe européenne a établi un modèle intégré à l'échelle de l'UE pour un portail d'échange de politiques et d'informations sur le cancer, parvenant à créer un système d'échange fonctionnel pour des informations et des renseignements exacts. Le consortium a également cherché comment ce modèle pouvait être appliqué à d'autres domaines de la santé.Pour plus d'informations, consulter: Site ecancerHub: http://www.ecancerhub.eu Projet EUROCANCERCOMS: http://www.eurocancercoms.eu

Pays

Italie, Royaume-Uni