Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Comprendre les bienfaits des flavanols

Tout le monde sait que bien manger aide à se sentir mieux, plus longtemps La nutrition, notre alimentation quotidienne, est un facteur majeur de notre mode de vie qui influence beaucoup la santé humaine et la maladie. La médecine a, par exemple, démontré depuis longtemps qu'un...

Tout le monde sait que bien manger aide à se sentir mieux, plus longtemps La nutrition, notre alimentation quotidienne, est un facteur majeur de notre mode de vie qui influence beaucoup la santé humaine et la maladie. La médecine a, par exemple, démontré depuis longtemps qu'une alimentation riche en aliments d'origine végétale pouvait diminuer le risque de maladies cardio-vasculaires. Une classe particulière de composants, appelés les flavanols, a été étudiée en profondeur ces dernières années. Ces substances, que l'on trouve dans certains thés, dans les fruits et les produits à base de cacao, ont prouvé leur capacité à offrir différents avantages pour la santé, y compris une meilleure fonction vasculaire, une diminution de la pression artérielle et une amélioration des réactions immunitaires. L'Union européenne a donc financé le projet FLAVIOLA («Targeted delivery of dietary flavanols for optimal human cell function: Effect on cardiovascular health») qui visait à faire progresser nos connaissances sur l'administration, le fonctionnement et les avantages pour la santé des flavanols alimentaires. Les chercheurs de FLAVIOLA déclarent que leur recherche a fourni une compréhension plus claire des avantages des flavanols sur la santé cardiovasculaire et circulatoire, un avantage pour la santé publique. Des innovations récentes en analyse, en chimie, et en technologie de la transformation des aliments ainsi que des évaluations non-invasives de la fonction cardio-vasculaire ont permis aux chercheurs d'étudier les flavanols de manière plus percutante et globale et de fournir des avancées capables de soutenir le développement de futures applications, dont de potentielles recommandations alimentaires. Des recherches multidisciplinaires menées dans le cadre du projet ont donné un nouvel éclairage sur les types et quantités de flavanols dans le cacao, ainsi que sur les effets de la transformation des aliments et de la fabrication de la teneur en flavanols de certains produits alimentaires. Ces nouvelles découvertes nous aident à mieux comprendre ce qu'il advient des flavanols dans le corps humain après la consommation et nous donnent un aperçu des mécanismes d'action liés aux effets biologiques de ce nutriment d'origine végétale. Les chercheurs de FLAVIOLA ont également compilé une base de données complète des quantités et des types de flavanols consommés dans 14 pays à travers l'Union européenne. Ces données permettront une meilleure interprétation des études d'intervention alimentaire ainsi que des associations plus claires entre la consommation de flavanols et la santé ou la maladie. Le projet a été financé par l'UE à hauteur de 3 millions d'euros. Il a été coordonné par l'Université Heinrich-Heine, à Düsseldorf, et a impliqué des chercheurs venus de France, de Suisse, des Pays-Bas, de Suède, du Royaume-Uni et de Belgique. Le travail a été terminé en février 2013.Pour plus d'informations, veuillez consulter: FLAVIOLA http://www.flaviola.org/ Fiche d'informations du projet: Heinrich-Heine University à Düsseldorf http://www.uni-duesseldorf.de/home/en/home.html

Pays

Belgique, Suisse, Allemagne, France, Pays-Bas, Suède

Articles connexes