Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un passeport pour une alimentation plus sûre et une Europe plus compétitive

Un projet financé par l'UE vise à s'assurer que le porc qui se retrouve dans nos assiettes est totalement sans danger, et que les producteurs européens sont compétitifs sur le marché mondial, qu'elle que soit la taille de leur entreprise. L'UE dispose des normes en matière d...

Un projet financé par l'UE vise à s'assurer que le porc qui se retrouve dans nos assiettes est totalement sans danger, et que les producteurs européens sont compétitifs sur le marché mondial, qu'elle que soit la taille de leur entreprise. L'UE dispose des normes en matière de sécurité alimentaire parmi les plus strictes au monde, et pourtant les pathogènes alimentaires dans les viandes fraîches et transformées continuent de constituer une menace grave à la santé du consommateur. Étant donné la nature mondiale de la chaîne d'approvisionnement actuelle, avec des produits vendus en UE importés du monde entier, la détection rapide et précise des pathogènes est essentielle à la protection de la santé publique. C'est donc l'objectif que s'est fixé le projet PASSPORK financé par l'UE, une initiative de deux ans qui a débuté en septembre 2012. Son objectif est de développer, valider et tester un détecteur de multipathogènes à bas prix, durable et rapide qui peut servir au personnel non technique dans l'industrie porcine. La solution proposée par PORKPASS consistera en un analyseur qui comprend un grand nombre de nouvelles technologies, dont un scanner optique. Ceci permettra la détection rapide et précise de pathogènes importantes, et ce en seulement six minutes. Actuellement, la collecte d'échantillons, leur envoi en laboratoire pour une analyse puis l'attente des résultats peuvent prendre plus d'une journée (et jusqu'à une semaine pour les tests de microbiologie classique). L'objectif est de donner la possibilité à chaque section de la chaîne d'approvisionnement porcine (les abattoirs et les usines de transformation de la viande) d'évaluer leurs propres normes d'hygiène rapidement et simplement et d'être conscients de la présence potentielle de pathogènes. Des mesures immédiates peuvent alors être prises, ce qui permet de réduire considérablement le risque de contamination croisée et la possibilité d'un retrait potentiellement dévastateur du produit. Le projet, comme son nom l'indique, se concentre sur l'industrie porcine pour deux raisons principales. Tout d'abord, il s'agit d'un secteur crucial en termes de consommation et d'importance commerciale; le porc constitue 51% de la viande la plus produite et consommée en Europe; ainsi que la plus exportée. Ensuite, le porc est à l'origine du plus grand nombre d'intoxications alimentaires vérifiées chaque année par rapport au boeuf. Ces intoxications sont provoquées par des pathogènes spécifiques, dont la salmonelle, la Listeria et les campylobactéries. Une récente étude européenne menée par l'EFSA a révélé qu'un cochon sur dix abattus en Europe est contaminé par la salmonelle. Les plus grandes entreprises peuvent se permettre de mener des contrôles coûteux, mais les PME (qui représentent 94% des entreprises dans le secteur européen de la viande) n'ont souvent pas les moyens de mener ce genre de contrôles. Ce n'est pas une bonne nouvelle pour les entreprises européennes; en effet, cela signifie que leurs animaux sont plus susceptibles aux maladies, et qu'elles ne pourront donc pas faire concurrence aux entreprises plus grandes sur le marché mondial ou même européen. Ainsi, les PME dans l'industrie du porc perdent leur avantage compétitif. Le détecteur PASSPORK vise à renverser cette situation. Le projet, qui recevra un financement de 1 299 919 euros de l'UE, rassemble des centres de recherche appliquée, des universités, des laboratoires de génie alimentaire, ainsi que des abattoirs à porcs et des usines de transformation.Pour plus d'informations, veuillez consulter: Projet PASSPORK: www.passpork.eu Fiche d'informations du projet:

Pays

Espagne

Articles connexes