Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des substances hydrosolubles pour une industrie chimique plus écologique

Toutes les activités anthropiques ont un impact sur l'environnement, mais l'industrie chimique est souvent identifiée comme un acteur peu écologique et est associée à une forte consommation d'énergie et à la production de grandes quantités de déchets toxiques. L'industrie ch...

Toutes les activités anthropiques ont un impact sur l'environnement, mais l'industrie chimique est souvent identifiée comme un acteur peu écologique et est associée à une forte consommation d'énergie et à la production de grandes quantités de déchets toxiques. L'industrie chimique est en croissance constante, c'est donc toute l'industrie qui doit faire face à des pressions économiques et environnementales et des contraintes de plus en plus fortes. L'utilisation généralisée de solvants puissants et dangereux est particulièrement préoccupante. Le projet AQUACHEM («Transition metal chemistry and catalysis in aqueous media»), financé par l'UE, a été mis en place pour examiner comment remplacer les solvants dangereux par des procédés catalytiques chimiques compatibles à base d'eau et offrir à des jeunes scientifiques une plus grande expérience dans ce domaine. Le réseau, dirigé par le Conseil national de recherche italien, permet aux scientifiques, y compris aux scientifiques débutants, de mener des recherches dans les meilleurs laboratoires européens. Le projet a également inclus des laboratoires du Royaume-Uni, de France, d'Allemagne, d'Espagne, de Hongrie et d'Israël. Les laboratoires du réseau ont contribué à des installations de formation et permettre aux chercheurs d'étudier et d'échanger leurs connaissances dans de nombreux domaines, allant de l'analyse de l'activation du substrat et de la réactivité stoechiométrique à des études physico-chimiques des interactions entre les complexes et les solvants et au développement ou à l'amélioration d'instruments d'analyse. Les résultats ont donné lieu à plus de 150 publications dans des revues spécialisées et actes de conférences, ainsi que plusieurs ouvrages et thèses. Le projet a également été suivi de cinq dépôts de brevets. Les partenaires du projet AQUACHEM déclarent que les réactions chimiques dans les milieux aqueux (où l'eau est utilisée comme solvant) sont d'un intérêt particulier pour la «chimie verte». L'eau est sûre, inoffensive et sans impact sur l'environnement, elle est, de plus, peu onéreuse, ce qui la rend intéressante économiquement. Les chercheurs du réseau ont fait progresser le développement de produits chimiques en base aqueuse (ou hydrosolubles), ils ont contribué à rendre l'industrie chimique de l'UE plus compétitive et à réduire les impacts potentiels sur l'environnement et l'exposition de personnes à des produits chimiques potentiellement nocifs. Le réseau AQUACHEM a reçu environ un financement de l'UE d'environ 1,9 million d'euros et a achevé ses travaux en décembre 2007.Pour plus d'informations, veuillez consulter: AQUACHEM http://www.iccom.cnr.it/aquachem/ Fiche d'informations du projet: Conseil de recherche national http://www.cnr.it/sitocnr/Englishversion/Englishversion.html

Pays

Italie

Articles connexes