Skip to main content
European Commission logo print header

Article Category

Actualités
Contenu archivé le 2023-03-20

Article available in the following languages:

Ouvrir la voie à un Internet plus efficace et riche en vidéos

Aucun internaute ne peut ne pas avoir remarqué l'explosion des vidéos en ligne. Le trafic vidéo représentant déjà plus de 90 pour cent du contenu disponible, la tendance devrait se poursuivre. Mais Internet, et en particulier l'Internet mobile, n'a pas été conçu pour les vid...

Aucun internaute ne peut ne pas avoir remarqué l'explosion des vidéos en ligne. Le trafic vidéo représentant déjà plus de 90 pour cent du contenu disponible, la tendance devrait se poursuivre. Mais Internet, et en particulier l'Internet mobile, n'a pas été conçu pour les vidéos; par conséquent, son architecture est très inefficace pour manipuler le trafic vidéo. Le projet MEDIEVAL («Multimedia transport for mobile video applications»), financé par l'UE, espère concevoir une nouvelle architecture Internet capable de supporter les exigences du trafic vidéo. Pour ce faire, les chercheurs du projet, dirigé par Alcatel-Lucent Bell Labs en France, se sont concentrés sur des améliorations spécifiques permettant de transférer des données vidéo d'un ordinateur à un autre. L'architecture de protocole Internet actuelle est constituée d'une structure stratifiée dont les couches les plus hautes de la pile sont plus souples et évolutives grâce à des innovations fréquentes. Les couches situées au centre sont les plus stables. Les partenaires du projet MEDIEVAL ont pensé que la nouvelle architecture devait avoir une conception inter-couches afin d'exploiter l'interaction entre les couches et d'améliorer ainsi les performances à un niveau encore jamais égalé. Les recherches du projet se sont orientées vers: - un soutien accru de l'accès sans fil pour optimiser les performances vidéo; - une nouvelle architecture de mobilité IP adaptée aux besoins du trafic vidéo; - l'optimisation du transport pour la distribution vidéo; - des services de vidéo sensibles au réseau et interagissant avec les couches sous-jacentes. Le résultat est une technologie conçue pour améliorer la qualité de l'expérience pour les utilisateurs. La solution prend également en compte les exigences de déploiement commercial. Cela signifie, par exemple, une réduction des coûts opérationnels associés pour les opérateurs de réseaux. Lors de l'achèvement du projet, en juin 2013, l'équipe a développé de nouvelles solutions d'architecture et les a validées, sur un banc d'essai et grâce à des activités de simulation, dans trois scénarios distincts d'évaluation pour la télévision par internet, la radiodiffusion personnelle et la vidéo à la demande. Ces solutions sont aujourd'hui commercialisées sur le marché. Le succès du projet dépendait des contributions à la normalisation et des tests précoces supplémentaires. La campagne de diffusion du projet consistait à échanger les résultats avec d'autres projets européens, avec la communauté scientifique et avec les organismes de normalisation concernés, y compris l'IETF, IEEE et 3GPP. Le projet de trois ans, MEDIEVAL, a reçu un financement de l'UE de 3,5 millions d'euros et a impliqué 9 partenaires de 6 pays.Pour plus d'informations, veuillez consulter: MEDIEVAL http://www.ict-medieval.eu/ Fiche d'informations du projet Alcatel-Lucent Bell Labs http://www3.alcatel-lucent.com/wps/portal/belllabs

Pays

France

Articles connexes