Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Tendances scientifiques: Des astronomes détectent la plus grande explosion de l’histoire de l’univers

Des scientifiques découvrent la plus grande explosion enregistrée dans l’univers depuis le Big Bang.

Recherche fondamentale

Une équipe d’astronomes du Centre international de recherche en radioastronomie, en Australie, a fait cette découverte en utilisant des télescopes situés dans le monde entier, notamment l’observatoire à rayons X Chandra de la NASA et l’observatoire spatial à rayons X XMM-Newton de l’Agence spatiale européenne. Ils ont publié leurs découvertes dans la revue «The Astrophysical Journal». Ils ont détecté la preuve d’une explosion gigantesque dans l’espace, cinq fois plus importante que tout ce qui a pu être observé auparavant. On pense qu’elle a émané d’un trou noir supermassif situé à environ 390 millions d’années-lumière de la Terre. On pense que cette éruption a laissé une énorme cavité dans l’amas de galaxies d’Ophiuchus. «J’ai essayé de traduire cette explosion en termes humains et c’est vraiment, vraiment difficile», a déclaré Melanie Johnston-Hollitt, astrophysicienne et co-auteure de l’étude à la «BBC». «Le mieux que je puisse faire est de vous dire que si cette explosion continuait à se produire pendant les 240 millions d’années de l’éruption — ce qui n’est probablement pas le cas, mais peu importe — ce serait comme déclencher 20 milliards de milliards de mégatonnes d’explosions de TNT tous les millièmes de seconde pendant la totalité des 240 millions d’années. C’est tout simplement incompréhensiblement énorme. Gigantesque.» Simona Giacintucci, du laboratoire de recherche de la marine américaine à Washington, DC, et auteure principale, a comparé l’explosion à l’une des plus intenses éruptions volcaniques de l’histoire américaine: «D’une certaine façon, cette explosion est similaire à la façon dont l’éruption du Mont St Helens (volcan) en 1980 a arraché le sommet de la montagne.» Mme Johnston-Hollitt a ajouté: «Pour donner une autre dimension, [la cavité] fait environ un million et demi d’années-lumière de diamètre. Ainsi, il faudrait à la lumière elle-même un million et demi d’années pour traverser le trou qui a été percé dans l’espace environnant dans le plasma de rayons X brûlants. Nous parlons ici d’une quantité d’énergie absolument gigantesque.»

Un changement de télescope mène à la découverte

Les télescopes à rayons X avaient auparavant observé la cavité dans le plasma de l’amas. Cependant, les scientifiques ont dans un premier temps rejeté l’idée selon laquelle elle aurait pu être déclenchée par une explosion énergétique. La raison était qu’elle aurait été d’une taille inconcevable. Ils n’ont compris ce qu’ils avaient découvert qu’en examinant l’amas de galaxies d’Ophiuchus avec des radiotélescopes. «Les données radio se placent aisément dans les rayons X comme une main dans un gant», a déclaré Maxim Markevitch, astrophysicien du Goddard Space Flight Center de la NASA à Greenbelt, Maryland, et co‑auteur, à la «CNN». «Il s’agit de l’élément décisif qui nous indique qu’une éruption d’une taille sans précédent s’est produite ici.» «Comme c’est souvent le cas en astrophysique, nous avons absolument besoin d’observations sur plusieurs longueurs d’onde pour comprendre réellement les processus physiques impliqués», indiquait Mme Johnston-Hollitt. «Le fait de disposer des informations combinées des rayons X et des radiotélescopes a révélé cette source extraordinaire, mais d’autres données seront nécessaires pour répondre aux nombreuses questions encore en suspens posées par cet objet.» «Cela a été comme la découverte d’un dinosaure, avec juste un petit morceau (le bord inhabituel des rayons X) qui dépasse au début, puis soudain un nouveau type de créature qui émerge du sol», a écrit Mme Giacintucci dans un article de blog sur le site de l’observatoire à rayons X Chandra de la NASA.

Pays

États-Unis