Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un cloud computing résilient, sécurisé et adaptatif

Les opportunités qu’offre le cloud computing sont énormes. ATMOSPHERE donne aux entreprises européennes la confiance nécessaire pour les saisir.

Économie numérique

Les systèmes numériques dans les sphères privées et publiques sont de plus en plus dépendants du cloud computing. Pourtant, la technologie et les frameworks ne sont pas encore suffisamment adaptés pour inspirer confiance vis-à-vis de la sécurité et des aptitudes techniques des applications cloud. Pour que les entreprises européennes puissent prospérer grâce à cette nouvelle opportunité, la confiance dans le cloud est primordiale. ATMOSPHERE, un projet international financé dans le cadre du quatrième appel coordonné entre l’UE et le Brésil, a conçu et développé un framework et une plateforme pour mettre en œuvre des services cloud fiables dans un ensemble de ressources intercontinental fédéré. «ATMOSPHERE se concentre sur un large spectre de propriétés de fiabilité et leurs mesures telles que la sécurité, la confidentialité, la cohérence, l’isolement, la stabilité, l’impartialité, la transparence et la sécurité de fonctionnement. Selon la définition donnée de la confiance dans le cloud computing, la fiabilité peut être définie comme la valeur d’un service et la confiance accordée à son fournisseur», explique Ignacio Blanquer, professeur à l’Université polytechnique de Valence (UPV), en Espagne, qui coordonne le projet ATMOSPHERE au niveau européen. Sur une période de 24 mois, le projet ATMOSPHERE a conçu et développé une suite d’outils et de services pour construire et évaluer des applications d’analyse de données fiables dans l’interconnexion des réseaux en nuage. «Ce projet a permis aux propriétaires de données, aux administrateurs système, aux développeurs et gestionnaires d’applications et aux scientifiques des données de développer des applications de cloud computing désormais plus fiables et plus sûres, tout en respectant les réglementations en matière de protection des données des deux côtés de l’Atlantique», déclare Francisco Brasileiro, professeur à l’université fédérale de Campina Grande (UFCG), l’institut coordinateur brésilien.

Exploiter le cloud

ATMOSPHERE a travaillé au développement de quatre services dans son framework: une plateforme robuste de cloud computing pour le déploiement automatique d’applications complexes; un framework qui évalue les niveaux de fiabilité par des modèles de qualité; des services de gestion de données distribuées pour le stockage et l’accès aux données sécurisés; et un service d’analyse des données. Tous ces composants peuvent être déployés sur des offres de cloud standard», explique Ignacio Blanquer. Les services de gestion de données fiables d’ATMOSPHERE stockent en toute sécurité les informations sensibles, même dans des services cloud non fiables. Le système comprend des mécanismes permettant aux scientifiques et d’autres, de stocker des données cryptées sur un disque, de les traiter sous forme cryptée et de garantir que seuls les processus autorisés peuvent accéder à ces données. Ils empêchent les utilisateurs, même avec des identifiants administratifs, d’accéder aux données sur un disque ou dans la mémoire, ce qui les rend ultra-sécurisés.

Des tests sains

La principale application pilote d’ATMOSPHERE était un service de dépistage pour le diagnostic des maladies cardiaques rhumatismales basé sur le traitement basé sur le cloud des images médicales, des métadonnées et des informations cliniques à l’aide de l’intelligence artificielle. Le système a traité un grand nombre d’images médicales de manière efficace et sécurisée, ce qui a permis d’améliorer et d’accélérer le diagnostic des maladies. Au-delà de la médecine, ATMOSPEHRE est déjà utilisé pour gérer toute une série d’actifs en Europe et au Brésil. Ils incluent Dell, Vodafone, Talkdesk et INDRA, ainsi que l’EGI Foundation et du RNP, le Réseau national d’enseignement et de recherche du Brésil. D’autres entreprises devraient bientôt commencer à utiliser ces services. «ATMOSPHERE est le résultat du développement conjoint d’une équipe importante et répartie de 14 partenaires. Le degré élevé de collaboration et l’esprit d’équipe créé au cours du projet ont été un résultat intangible qui jettera les bases d’une collaboration à long terme», ajoute Francisco Brasileiro. ATMOSPHERE constitue la dernière étape d’une longue trajectoire de projets de collaboration entre l’Europe et le Brésil dans le domaine de l’informatique dématérialisée, débutée en 2010.

Mots‑clés

ATMOSPHERE, informatique, résilient, cloud, collaboratif, données, médical

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application