Skip to main content

Green revolution in Bookbinding for Print on Demand

Article Category

Article available in the folowing languages:

Les avantages de la reliure à la colle froide pour les humains, les rendements et la planète

Une reliure utilise généralement des techniques de colle thermofusible onéreuses et nocives pour les travailleurs et l’environnement. Ribler Technology a développé une technique qui utilise efficacement une colle froide.

Technologies industrielles

Les techniques de reliure ont peu évolué avec le temps, utilisant presque toujours de la colle thermofusible et du polyuréthane (PUR) pour relier les pages. Ces techniques fonctionnent à des températures de 130 à 200 °C et nécessitent donc des équipements spécialisés et onéreux (au moins 50 000 €). Ce processus consomme en outre d’importantes quantités d’énergie, produit du CO2 et est donc nocif pour l’environnement, avec des fumées toxiques et en partie cancérigènes qui mettent en danger la santé des employés. Sans parler des coûts de main d’œuvre et de nettoyage élevés. Le projet Ribler Technology soutenu par l’UE a utilisé comme alternative une technologie à colle froide (très rarement utilisée) pour relier des pages à température ambiante, avec de faibles besoins en énergie. Ribler Technology a réduit la consommation de colle de 80 % et de papier de 5 %. Un financement de l’UE a permis au projet de réaliser des tests afin de développer un prototype. La conception assistée par ordinateur s’est terminée l’année dernière et le prototype, qui intègre trois composants déjà brevetés, devrait être terminé cet été.

Coordination entre machine et chimie

Le processus Ribler en six étapes comprend notamment la séparation des fibres, l’application d’un activateur, l’application à la buse d’une colle froide spéciale et l’ajout d’une couverture spéciale. Ce processus a été développé pour contourner les inconvénients de la colle froide. La colle froide contient plus de 50 % d’eau et doit donc sécher pour permettre à la colle de durcir. Avec la séparation des fibres, Ribler a réalisé une surface de collage jusqu’à 450 % plus importante qu’un bord de papier coupé car l’activateur change la polarité du papier de sorte que la colle peut pénétrer dans la structure de la fibre. Ce système nécessite également seulement 20 % de la quantité de colle par rapport à la colle thermofusible, pour une réduction importante également du temps de séchage. De même, le processus à colle froide de Ribler ne crée pas de sédiments. La colle ne doit donc pas être remuée en permanence, éliminant le besoin d’unités supplémentaires et d’une grande quantité d’énergie. «Si la résistance de l’adhésif doit être ajustée, pour des papiers spéciaux, la cohésion interne de la colle froide et son élasticité peuvent être manipulées rapidement pour une résistance et une flexibilité inégalées. Aucun autre fabricant n’offre cet avantage de coordination entre la machine et la chimie,» explique Georg von Massenbach, PDG de Ribler. Au total, la production thermofusible est jusqu’à 30 % plus chère que le processus à colle froide utilisé par la technologie Ribler actuelle. Ribler Technology utilise en outre des matières premières respectueuses de l’environnement et peut donc évacuer ses déchets dans les eaux usées ménagères sans autre nettoyage. Les tests des composants ont permis d’améliorer les pinces de positionnement, les buses, le mélange de colle ainsi que la manutention des livres fraîchement reliés. «À l’issue des essais, nous avons totalement redessiné la machine en nous concentrant sur la vitesse, l’automatisation et l’ergonomie. Nous sommes convaincus que nos 100 livres à l’heure de départ peuvent être doublés à 200 grâce à notre nouveau "Model 200",» explique Georg von Massenbach.

Développement de la famille Ribler

Pour les entreprises de reliure, Ribler Technology améliore la vitesse de production, réduit les achats d’équipements et la logistique des matériaux tout en donnant accès à de nouveaux marchés de nouveaux clients. Mais le plus grand avantage de cette technologie est peut-être pour les travailleurs et l’environnement, avec une diminution des matériaux, des déchets et de la production de CO2. Deux machines Ribler sont actuellement disponibles sur le marché: la Model 50 (plus petite et manuelle) et la Ribler Notepadder (pour la reliure de bloc-notes, de formulaires et de calendriers détachables). Dans le courant de l’année, une troisième machine, la Model 200 pour la reliure de livres cartonnés, sera également lancée. Ribler Technology s’adresse à toute une série de relieurs, des petits relieurs manuels aux grand relieurs industriels. Les recettes proviennent de la vente des machines mais également des contrats d’entretien, des pièces de rechange et des licences des produits principaux pour des machines tierces.

Mots‑clés

Ribler Technology, reliure, colle, thermofusible, papier, adhésif, déchets, environnement

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application