Skip to main content
European Commission logo print header

Smartphone Measured Eye-Based Digital Biomarkers for Drug Use Detection

Article Category

Article available in the following languages:

Une application mobile pour un dépistage oculaire de la toxicomanie

La toxicomanie est associée à des problèmes de santé ainsi qu’à des problèmes sociaux comme la violence. Pour lutter contre les abus liés à la dépendance, le projet PrevictDrugs a introduit une approche de surveillance quotidienne de la sobriété basée sur un dépistage oculaire à l’aide d’un téléphone portable.

Économie numérique icon Économie numérique
Santé icon Santé

En Europe, les ressources en soins de santé pour le traitement de la dépendance se concentrent sur des stratégies de prévention des rechutes. Les professionnels de la santé doivent donc être en mesure de suivre les patients au quotidien afin d’évaluer leur risque de rechute. Cependant, l’absence d’outils permettant d’identifier en temps réel les écarts au traitement ou les rechutes entrave la réussite du traitement des patients.

Une application mobile pour l’autosurveillance

Le projet PrevictDrugs, financé par l’UE, a mis au point une plateforme médicale innovante pour l’autosurveillance volontaire de la consommation de drogue par une application mobile. L’application mobile Previct repose sur une technologie exclusive qui utilise les caméras des smartphones pour détecter la consommation de drogue ou la sobriété. Les patients sont invités à enregistrer une vidéo de 10 secondes de leurs yeux, à l’aide de l’application mobile Previct. Ce test de dépistage oculaire est utilisé pour analyser les biomarqueurs oculaires associés aux réactions de la pupille induites pharmacodynamiquement, par un processus connu sous le nom de pupillométrie. «PrevictDrugs combine des tests de sobriété avec des tâches comportementales ainsi que des questionnaires sur l’humeur et les émotions, afin d’aider à améliorer les soins à distance», explique Maria Winkvist, coordinatrice du projet. Les informations sont envoyées en temps réel à un professionnel de la santé via un portail en ligne, ce qui permet un retour d’information rapide et une assistance optimale. Grâce à l’intelligence artificielle (IA), la plateforme PrevictDrugs évalue également les données des patients et identifie les schémas et les risques de rechute, ce qui est l’un des plus grands défis actuels en matière de traitement de la toxicomanie. Ceci permet d’établir correctement les priorités des patients et d’intervenir rapidement.

Avantages et impact sur les patients

PrevictDrugs vient compléter les outils de soutien disponibles et développés par la société Kontigo Care contre la dépendance à l’alcool et au jeu. Ces outils ont démontré la valeur du traitement numérique des dépendances et des biomarqueurs numériques à distance. La solution de santé en ligne Previct a été conçue pour évaluer le risque personnel de rechute dans son ensemble et transformer la gestion des dépendances de réactive en gestion proactive. Il est important de noter que les outils de communication motivent les patients à modifier leur comportement de manière positive pour obtenir des résultats à long terme. De plus, la surveillance en temps réel offre un sentiment de sécurité aux patients, qui savent que les soignants interviendront rapidement en cas de rechute. PrevictDrugs offre un confort et une totale protection de la vie privée lors des dépistages de drogues. De plus, elle devrait améliorer les résultats des traitements personnalisés et permettre de rentabiliser les traitements ambulatoires de manière notable.

Perspectives de PrevictDrugs

Le projet PrevictDrugs a chargé Kontigo Care de mener une étude de faisabilité: elle permet une compréhension précieuse du marché, des utilisateurs ciblés, du paysage concurrentiel et des voies réglementaires. «La nature unique de la plateforme PrevictDrugs constitue un argument commercial de poids en faveur de sa commercialisation», souligne Maria Winkvist. Le développement de produits en cours implique l’optimisation du prototype fonctionnel et sa validation dans un cadre clinique. Il aura lieu par l’intermédiaire de cliniques dédiées au traitement de la toxicomanie dans toute l’Europe. La plateforme Previct contre l’alcool et les jeux de hasard est déjà utilisée sur près de 50% du marché suédois; des efforts sont déployés pour l’étendre à la Finlande, à la Norvège et aux Pays-Bas. Les données recueillies jusqu’à présent constituent la plus grande collection d’informations sur la dépendance et le comportement pouvant être utilisées pour améliorer encore les prévisions basées sur l’IA pour l’identification des rechutes. Maria Winkvist remarque également: «Le modèle Previct AI pourrait détecter une rechute dans la dépendance, trois à cinq jours à l’avance; nous pensons qu’à l’avenir, il pourrait être possible de détecter une rechute dès deux semaines à l’avance.»

Mots‑clés

PrevictDrugs, drogue, toxicomanie, œil, alcool, jeu, abus, application mobile, IA, e-santé, médecine de précision, pupillométrie

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application