Skip to main content

PROSumers for the Energy Union: mainstreaming active participation of citizens in the energy transition

Article Category

Article available in the folowing languages:

Donner aux citoyens ordinaires les moyens de jouer un rôle clé dans la transition de l’Europe vers une énergie propre

La croissance des prosommateurs européens, des personnes qui produisent et consomment leur propre énergie renouvelable, remet en question les structures et les institutions existantes du marché de l’énergie. Une initiative de l’UE contribue à placer les prosommateurs et les citoyens au centre de la transformation énergétique de l’Europe.

Changement climatique et Environnement
Société
Énergie

La transition vers un avenir à faible émission de carbone basé sur les sources d’énergie renouvelables (SER) confère un nouveau rôle aux citoyens. Elle transforme les consommateurs d’énergie passifs en des citoyens actifs producteurs d’énergie, ou prosommateurs. «La transition énergétique constitue une opportunité non seulement pour un système énergétique plus durable et à faible teneur en carbone/net-zéro, mais aussi pour un système plus démocratique et plus inclusif», observe Inês Campos, coordinatrice du projet PROSEU financé par l’UE. «Les prosommateurs sont au cœur même de ce concept.» Globalement, l’objectif est de déterminer quelles structures d’incitation rendront possible l’intégration du prosumérisme des SER. Ce faisant, PROSEU garantira la participation des citoyens, l’inclusion et la transparence dans l’Union de l’énergie, une stratégie de la Commission européenne qui cible une énergie accessible, abordable, sûre, compétitive et durable pour tous les Européens. Le projet vise à aider l’Union de l’énergie à atteindre son objectif consistant à fournir aux citoyens les moyens d’interagir avec le marché de l’énergie en tant que prosommateurs.

Découvrir ce qui soutient ou limite les initiatives de prosumérisme

L’équipe PROSEU a commencé par documenter et analyser l’état actuel des initiatives de promotion des énergies renouvelables dans toute l’Europe. Une enquête portant sur 198 initiatives de collectifs de prosommateurs réparties dans 9 pays de l’UE a contribué à un rapport sur l’état actuel des initiatives de collectifs de prosommateurs, telles que les communautés et coopératives énergétiques. Il présente la démographie, l’utilisation de la technologie, l’organisation, le financement, la motivation et les facteurs perçus qui entravent et facilitent les collectivités de prosommateurs. Le rapport identifie plusieurs obstacles internes et externes à la réussite de l’intégration du prosumérisme des SER. Un document d’orientation propose des recommandations pour la transposition des directives européennes en législations nationales. Un document d’orientation fournit des recommandations aux décideurs politiques, aux législateurs et aux administrations sur la mise en œuvre des droits permettant aux prosommateurs et aux communautés de l’énergie de participer au déploiement de l’Union de l’énergie. Les partenaires du projet ont identifié et analysé les cadres réglementaires et les instruments politiques pertinents pour les initiatives des prosommateurs SER dans les 9 pays participants. Sur cette base, ils ont produit une revue approfondie qui révèle les principaux défis et opportunités que ces cadres impliquent pour les prosommateurs de SER collectifs. Les résultats indiquent que le cadre juridique actuel au niveau de l’UE représente une opportunité évidente pour les prosommateurs collectifs. Il constitue un point de départ pour tirer parti des implications politiques en vue d’améliorer les cadres juridiques pertinents pour les prosommateurs collectifs de SER dans toute l’Europe. Les chercheurs ont également étudié les nouveaux modèles commerciaux mis en œuvre par les prosommateurs en Europe grâce à l’implication participative des différentes parties prenantes dans les 9 pays. Cela a donné lieu à un rapport qui analyse les différents modèles commerciaux adoptés pour produire une énergie renouvelable. Il explique les raisons pour lesquelles les communautés SER et les communautés énergétiques citoyennes sont essentielles, le type de valeur qu’elles pourraient tenter d’acquérir dans la transition énergétique et la manière dont elles peuvent être responsabilisées par les politiques et réglementations énergétiques des pays de l’UE. Le consortium travaille actuellement à l’élaboration d’une feuille de route pour l’intégration du prosumérisme jusqu’en 2030 et 2050. Il rassemble des recherches et des analyses sur les structures d’incitation socioculturelles, réglementaires, économiques et technologiques pour les prosommateurs et issues de l’implication participative d’environ 160 parties prenantes expertes.

Révéler le potentiel du prosumérisme

«PROSEU apprend à connaître les prosommateurs et la manière dont ils travaillent. Cette connaissance sera essentielle dans la mesure où la transition énergétique peut grandement bénéficier d’une large participation des citoyens», conclut Inês Campos. «Les prosommateurs commencent seulement à être reconnus en tant qu’acteurs clés de cette transition, c’est pourquoi nous les aidons à franchir l’étape suivante pour devenir des acteurs incontournables dans les nouveaux systèmes énergétiques.»

Mots‑clés

PROSEU, énergie, prosommateur, prosumérisme, prosommateur collectif, Union de l’énergie, sources d’énergie renouvelables (SER)

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application