Skip to main content

ETVAX – the first oral vaccine for protection against traveller’s diarrhoea caused by ETEC

Article Category

Article available in the folowing languages:

Le premier vaccin oral contre la diarrhée

Les Escherichia coli entérotoxigéniques provoquent la diarrhée des voyageurs, l’une des maladies les plus fréquentes qui affecte plus de 35 millions de voyageurs chaque année. Le projet ETVAX est parvenu à mettre au point et à tester un vaccin pour protéger les voyageurs et les enfants des pays à faible revenu contre la diarrhée provoquée par ces bactéries.

Santé

Les Escherichia coli entérotoxigéniques (ETEC) causent une diarrhée par l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés. Elles colonisent l’intestin grêle et excrètent des toxines qui entraînent l’accumulation de fluides dans l’intestin, ce qui se traduit par de la diarrhée. Il n’existe actuellement aucune méthode approuvée pour prévenir la diarrhée associée aux ETEC et les recommandations consistent à utiliser des antibiotiques non approuvés, comme le Rifaximin ou le Dukoral, un vaccin anticholérique.

Un vaccin contre les ETEC

Pour répondre à ce problème, le projet ETVAX, financé par l’UE, a mis au point le premier vaccin oral du monde pour lutter contre la diarrhée provoquée par les ETEC. «Le vaccin ETVAX® se compose de quatre souches différentes et inactivées d’Escherichia coli recombinante exprimant les facteurs les plus courants nécessaires à la colonisation bactérienne, ainsi que d’une anatoxine pour la toxine TL présente chez 60 % de l’ensemble d’isolats d’ETEC», explique Björn Sjöstrand, coordinateur du projet ETVAX et directeur général de Scandinavian Biopharma. Le vaccin comprend également l’entérotoxine à double mutation d’Escherichia coli, dmLT, comme adjuvant muqueux. Ce vaccin se trouve dans les dernières phases de développement. Six études cliniques pour indication adulte et une étude clinique pour indication pédiatrique ont été réalisées avec succès. Le vaccin a démontré une sécurité et un profil immunogène excellents chez les populations pédiatriques lors des études menées au Bangladesh et en Zambie. Deux doses d’ETVAX® ont été suffisantes pour générer des réponses immunitaires significatives de l’immunoglobuline A muqueuse contre tous les antigènes du vaccin, et ce, chez tous les groupes d’âge, dépassant ainsi toutes les attentes. Curieusement, les réponses immunitaires étaient corrélées à l’âge; les réponses les plus prononcées et les plus puissantes contre tous les antigènes étant observées chez les adultes et diminuant progressivement par âge. En outre, l’adjuvant dmLT a renforcé la magnitude, l’ampleur et la cinétique des réponses immunitaires chez les enfants, démontrant son potentiel pour générer une immunité précoce. Après avoir bénéficié d’un financement du partenariat des pays européens et en développement sur les essais cliniques, la société Scandinavian Biopharma a commencé des essais en Zambie et en Gambie avec des résultats prometteurs jusqu’à présent. «Le résultat de ces essais pédiatriques ouvrira la voie à l’essai pivot de phase III qui mènera à la préqualification d’ETVAX® par l’Organisation mondiale de la santé», souligne Björn Sjöstrand. De plus, des résultats prometteurs ont été obtenus dans un essai d’ETVAX®, randomisé et contrôlé par placebo, chez plus de 720 voyageurs adultes finlandais en Afrique occidentale. Bien qu’il reste à atteindre l’objectif d’une efficacité protectrice de 70 % contre les ETEC, l’équipe du projet a observé une bonne immunogénicité vaccinale, ainsi qu’une efficacité protectrice significative contre tous les ETEC, les agents copathogènes bactériens et les parasites, et contre la forme la plus sévère de diarrhée des voyageurs. Par conséquent, les participants ont été atteints d’une maladie entérique plus légère et ont nécessité moins d’antibiotiques.

Des répercussions sur la santé

Les ETEC sont la principale cause de maladie diarrhéique chez les enfants des pays endémiques d’ETEC, provoquant environ 400 000 décès chez les enfants de moins de 5 ans chaque année. Selon Björn Sjöstrand: «ETVAX® répondra à un important besoin médical non satisfait pour la prévention efficace et durable de la diarrhée bactérienne chez les enfants habitant dans des pays en voie de développement.» Selon les estimations, le vaccin à lui seul est capable, à terme, de sauver des milliers de vies et de réduire la morbidité entraînant un mauvais développement cognitif et physique chez les enfants. En tenant compte des données de sécurité observées chez des enfants de plus de 6 mois, ETVAX® se démarque des autres vaccins candidats en phase de développement contre la diarrhée provoquée par les ETEC. En ce qui concerne la diarrhée des voyageurs, un vaccin contre les ETEC préviendrait la perte de millions de voyages de vacances bien mérités et éviterait des syndromes gastro‑intestinaux négatifs à long terme.

Mots‑clés

ETVAX, vaccin, ETEC, diarrhée, enfants, diarrhée des voyageurs, vaccin oral, dmLT, Escherichia coli entérotoxigéniques

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application