Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Cadre de scénarios sur le changement climatique: réalisations et besoins pour améliorer les futures recherches

Une étude financée par l’UE s’est intéressée au cadre de scénarios et, plus particulièrement, à ses réalisations et à ses défis à relever, en formulant des recommandations sur la manière de les aborder.

Changement climatique et Environnement

Nous observons déjà l’impact du réchauffement planétaire sur la nature et la société. Toutefois, ses conséquences plus larges ne se sont pas encore manifestées. Bien que nous ne puissions pas prédire la suite, au cours des 40 dernières années, les scénarios de changement climatique ont permis aux scientifiques d’examiner les résultats désirables et indésirables probables, ainsi que les actions susceptibles de les engendrer ou de les prévenir. Plus récemment, ces 10 dernières années, des chercheurs sur le changement climatique ont élaboré un cadre de scénarios qui combine différents avenirs possibles pour le climat et la société. Ce cadre de scénarios sur le changement climatique a pour objectif de permettre une recherche intégrée et une évaluation cohérente afin de façonner la politique. Les chercheurs soutenus par les projets ENGAGE, CD-LINKS et CASCADES, financés par l’UE, mènent désormais une étude destinée à évaluer les performances de ce cadre ainsi que les défis qu’il doit relever. Leurs conclusions ont été publiées dans la revue «Nature Climate Change». Le cadre de scénarios se compose de trajectoires socioéconomiques partagées (SSP pour «Shared Socioeconomic Pathways»), qui sont envisagées en relation avec des trajectoires de concentration représentative (RCP pour «Representative Concentration Pathways»). Les SSP sont un ensemble de scénarios décrivant des avenirs alternatifs de développements socioéconomiques, tandis que les RCP illustrent différents avenirs climatiques selon le volume de gaz à effet de serre émis au cours des prochaines années. L’étude a combiné des informations tirées de la documentation, de discussions menées auprès des communautés et d’évaluations pertinentes. Elle conclut que le cadre a été largement adopté par les chercheurs et qu’il répond en grande partie aux besoins actuels. Comme le souligne le document, «les SSP ont servi dans plus de 1 370 analyses liées aux facteurs, aux risques et aux réponses à apporter au changement climatique… Dans la recherche liée aux effets, les applications à l’agriculture, l’eau … et la santé prédominent, mais un nombre plus restreint d’études abordent des sujets aussi variés que la pauvreté, le tourisme, les conflits, les impacts écologiques et la croissance économique. Plus de 70 de ces études abordent différents sujets de manière similaire». «Le cadre de scénarios permet aux scientifiques de recourir à des scénarios similaires dans de nombreuses études différentes. Les projets de recherche individuels ne doivent pas développer leurs propres scénarios et quantifications mais peuvent s’appuyer sur les travaux d’autres projets», souligne Bas van Ruijven de l’Institut international pour l’analyse appliquée des systèmes (IIASA), co-auteur de l’étude et coordinateur des projets ENGAGE et CD-LINKS, dans un article publié sur le site web de «Science Daily». «Lorsque de nombreuses études recourent à des scénarios comparables, il est plus facile d’analyser la documentation pour trouver les données qui émergent de ces études.»

Identifier les améliorations nécessaires pour les futures études

Les chercheurs ont également souligné quelques problèmes importants à résoudre pour améliorer la pertinence et l’utilité du cadre. Ils ont également formulé des recommandations sur la manière de les aborder. Parmi les points d’amélioration identifiés figuraient l’intégration des conditions sociétales et climatiques, l’applicabilité régionale et locale, la pertinence au-delà de la recherche sur le climat, l’utilisation dans la recherche sur les politiques, et la couverture des perspectives pertinentes et des incertitudes. «En identifiant les faiblesses du cadre actuel, nous améliorons son utilité pour les futures études. En outre, en associant les scénarios socioéconomiques et de changement climatique à d’autres objectifs sociétaux …, nous pouvons … systématiquement examiner comment éviter le changement climatique et gérer ses impacts», a déclaré Keywan Riahi, de l’IIASA et co‑auteur, dans le même article. Le projet CD-LINKS (Linking Climate and Development Policies - Leveraging International Networks and Knowledge Sharing) a pris fin en 2019. ENGAGE (Exploring National and Global Actions to reduce Greenhouse gas Emissions) et CASCADES (CAScading Climate risks: towards ADaptive and resilient European Societies) prendront fin en 2023. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet ENGAGE site web du projet CD-LINKS site web du projet CASCADES

Mots‑clés

ENGAGE, CD-LINKS, CASCADES, changement climatique, cadre de scénarios, scénario

Articles connexes