Skip to main content

Woodoo Augmented Wood - transforming wood into construction material strong as concrete and translucent as amber

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un bois translucide et tactile révolutionne le secteur de la construction

On associe rarement le bois à l’électronique de haute technologie, aux transports et aux éléments structuraux des bâtiments. Cette situation est en train de changer grâce à la fusion de la nature et des nanotechnologies qui transforme le bois régional en une surface translucide et tactile aussi résistante que le métal.

Technologies industrielles

Le secteur du bâtiment et de la construction a généré 39 % des émissions de CO2 liées à l’énergie et aux processus en 2018. La production mondiale de ciment représente à elle seule la troisième plus importante source d’émissions de CO2 dues à l’activité humaine après les combustibles fossiles et les changements dans l’utilisation des sols. Les matériaux biosourcés constituent une occasion prometteuse de produire un impact positif significatif sur notre environnement. Timothée Boitouzet, PDG et fondateur de la PME française Woodoo et coordinateur du projet Woodoo, financé par l’UE, en a fait la grande priorité de sa vie. Timothée Boitouzet a fondé Woodoo en 2017 en combinant des études d’architecture au Japon avec des études en chimie, physique et biologie moléculaire du bois à Harvard et au MIT. Les produits mis au point par la société tirent parti des nanotechnologies à base de cellulose pour nous apporter des matériaux en bois très solides, résistants aux intempéries et au feu et aussi translucides que l’ambre. L’équipe de Woodoo a consolidé sa position sur le marché grâce à deux nouveaux produits, à la mise à l’échelle de ses opérations et procédés de fabrication, au dépôt de brevets et à la mise en place de collaborations avec des constructeurs automobiles de calibre mondial.

Une «transfusion» biosourcée

Le bois est constitué généralement d’environ 25 % de lignine, un polymère naturel qui sert de substance liante entre les parois des cellules du bois pour créer un composite naturel. Deuxième substance la plus abondante après la cellulose, elle joue un rôle essentiel chez les plantes vivantes, mais est vulnérable aux rayons ultraviolets, à la pourriture et aux insectes présents dans le bois découpé. «Woodoo» extrait la lignine de manière sélective et la remplace par des polymères spéciaux. Ces nouveaux matériaux présentent une résistance mécanique, une durabilité, une résistance au feu et des propriétés optiques inégalées», explique Timothée Boitouzet. «Substituts aux éléments de construction primaires aux niveaux d’émission élevés, les biomatériaux de Woodoo consommeront 17 fois moins d’énergie que le verre, 130 fois moins que l’acier et 475 fois moins que l’aluminium».

Les poumons de la Terre insufflent la vie dans d’élégantes créations biosourcées

Alors que les matériaux de construction traditionnels sont à l’origine d’une part substantielle des émissions atmosphériques, les forêts constituent le plus grand puits de carbone après nos océans. Elles absorbent et stockent environ 30 % des émissions de carbone générées par les combustibles fossiles et de l’industrie. Cultiver les forêts pour le bien de notre planète. Woodoo utilise des matériaux en bois locaux, dont des essences de bois de qualité inférieure (hêtre, bouleau, pin et tremble), toutes issues de forêts européennes gérées de manière durable et situées dans un rayon de 300 km autour de l’usine de fabrication. Les solutions de substitution aux bois de première qualité rentables de Woodoo affichent une résistance similaire à celle du béton, du verre ou de l’acier. Les fonctionnalités de haute technologie des affichages et des panneaux en bois translucide transformeront l’affichage et l’utilisation des informations dans les salles de conférence, les centres commerciaux, les aéroports et les gares du monde entier. Des surfaces en bois élégantes, tactiles, translucides et intelligentes destinées aux secteurs de l’automobile et de l’électronique amélioreront l’expérience utilisateur tout en réduisant l’empreinte carbone.

Un saut quantique dans la conception des matériaux – à la vitesse de l’éclair

Timothée Boitouzet conclut: «En général, cela prend près de 10 ans pour mettre à l’échelle les technologies des matériaux et trouver un marché de niche. Nous y sommes parvenus en moins de trois ans, en grande partie grâce au projet Woodoo. Woodoo révolutionne la façon dont le bois est utilisé et perçu. Plutôt qu’un matériau primitif aux antipodes de l’innovation et du design futuriste, le bois est transformé grâce à la technologie en matériaux de haute technologie qui répondent simultanément aux enjeux les plus pressants de notre époque». La société s’est vue décerner plus de 35 prix de technologie et d’innovation prestigieux. Son portefeuille croissant de produits biosourcés rentables et de haute technologie entrera bientôt dans notre vie grâce au bois tactile.

Mots‑clés

Woodoo, bois, biosourcé, tactile, construction, lignine, nanotechnologies, automobile, électronique, ciment

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application