Skip to main content

Beyond the Elite: Jewish Daily Life in Medieval Europe

Article Category

Article available in the folowing languages:

Reconstituer la vie des Juifs dans l’Europe médiévale

Un projet révolutionnaire donne la parole aux Juifs ordinaires qui ont vécu, travaillé et aimé dans l’Europe médiévale. Cette approche ouverte de l’histoire redéfinit notre compréhension de la vie quotidienne.

Société

Entre approximativement 1100 et 1350, l’Europe médiévale a connu une période de calme et d’abondance relatifs. Cette période a également été marquée par l’expansion des communautés juives dans toute l’Europe du Nord, une diaspora connue sous le nom de Juifs ashkénazes. «Si l’on pouvait consulter une carte de l’époque, on pourrait y découvrir les routes des migrations des communautés juives vers des régions qui sont aujourd’hui l’Allemagne, le nord de la France et l’Angleterre», déclare Elisheva Baumgarten, chercheuse et professeure d’histoire juive à l’Université hébraïque de Jérusalem, en Israël. «Il est de la plus haute importance de comprendre cette diaspora. La majeure partie des commentaires de la Torah que les Juifs peuvent lire aujourd’hui a été écrite par des Juifs ashkénazes du Moyen Âge.» Mais les témoignages de la vie des Juifs de cette époque ne font référence qu’à des événements particuliers. En effet, comme souvent dans l’histoire médiévale, les écrits étaient l’apanage de l’élite – dirigeants laïques, chefs chrétiens ou rabbins érudits – et avaient trait essentiellement aux moments de crise et tensions religieuses. Mais, comme le souligne Elisheva Baumgarten, les Juifs ordinaires ont continué, bon an mal an, à vivre leur vie. «En effet, s’il est une chose que la pandémie sanitaire mondiale m’a apprise, c’est que la vie suit son cours même dans les moments de crise», ajoute-t-elle.

Des voix du passé

Le projet BeyondtheElite cherchait à donner la parole aux milliers de Juifs ordinaires qui côtoyaient quotidiennement leurs voisins chrétiens, faisaient des affaires et menaient une vie complexe. Dans le cadre du projet, Elisheva Baumgarten et son équipe ont recueilli toute une série de sources hébraïques, latines et vernaculaires, allant de recueils de prières à des contrats commerciaux. Le projet s’est articulé autour de quatre domaines clés, à commencer par les rituels. «Les rituels nous ont permis d’en apprendre davantage sur les interactions sociales», explique Elisheva Baumgarten. «Nous nous sommes aussi penchés sur la dimension géographique et avons constaté que les Juifs étaient partout». L’équipe du projet a également examiné des objets, en partant du principe que les objets appartenaient à tout le monde et pas seulement à l’élite. Enfin, le projet s’est intéressé aux personnes. «Qui étaient ces juifs?» s’interroge Elisheva Baumgarten. «Nous avons découvert qu’ils n’étaient pas seulement des prêteurs d’argent. Ils exerçaient de multiples métiers. Ils n’appartenaient sans doute pas à des corporations, mais ils exerçaient des professions. La réalité quotidienne était différente de la structure sociale communautaire décrite sur la base de la vie des chefs des communautés et des érudits.»

Une histoire européenne commune

BeyondtheElite a démontré l’importance d’écouter la voix des gens ordinaires dans leur vie de tous les jours et de leur donner un rôle et une importance. «La plupart des Juifs du Moyen Âge n’étaient pas des rabbins érudits», précise-t-elle. «La vie en communauté n’existe qu’à travers la participation de gens ordinaires». Le projet propose ainsi une approche corrective de la vision de l’histoire européenne dans son ensemble. «Nous avons besoin de cette histoire d’inclusion et d’exclusion, d’un vivre ensemble et séparément», fait remarquer Elisheva Baumgarten. «Les Juifs vivaient aux côtés des chrétiens et interagissaient constamment avec eux, et nous devons mettre ce fait historique en évidence.» L’équipe du projet, qui rassemble des étudiants de toute la planète, a produit une série de volumes et des monographies, un éventail de supports visant à aider les enseignant(e)s à présenter l’histoire du Moyen Âge, ainsi qu’un livre de sources primaires à destination du premier cycle de l’enseignement universitaire. En outre, les membres de BeyondtheElite ont collaboré avec des artistes israéliens, qui interpréteront certaines conclusions du projet. Nous espérons que cette exposition deviendra itinérante et contribuera à jeter un nouvel éclairage sur cette facette complexe, fascinante et essentielle de notre histoire européenne commune.

Mots‑clés

BeyondtheElite, Juifs, médiéval, ashkénazes, juif, laïc, chrétien, rabbins

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application