Skip to main content
European Commission logo print header

Article Category

Article available in the following languages:

Présentation de BEYOND4.0, un projet qui cherche des données sur la manière dont la transition numérique affecte notre vie professionnelle

Tirant son nom de la «quatrième révolution industrielle», le projet BEYOND4.0 s’est fixé pour mission de fournir des conseils basés sur la recherche aux décideurs politiques et aux parties prenantes relatifs à l’impact, aux défis et aux opportunités des technologies numériques en évolution rapide en lien avec l’avenir du travail et du bien-être.

Économie numérique icon Économie numérique
Société icon Société

La première révolution industrielle a été alimentée par l’eau et la vapeur, la deuxième par l’électricité pour permettre la production de masse, la troisième a débuté dans les années 1980, guidée par le développement des technologies informatiques. La «quatrième révolution industrielle» se déroule en ce moment et s’appuie sur la troisième en faisant progresser la transition numérique et en estompant la limite entre les mondes de la physique, du numérique et de la biologie. Bien évidemment, une transformation aussi radicale affectera (et affecte sans doute déjà) profondément nos vies, en particulier en ce qui concerne le monde du travail. Le projet BEYOND4.0 (Inclusive Futures for Europe BEYOND the impacts of Industrie 4.0 and Digital Disruption) cible un éventail de conséquences éventuelles de la révolution numérique, dont beaucoup sont déjà débattues par les décideurs politiques et résonneront différemment dans le monde après la pandémie. Elles comprennent un taux de chômage élevé, la polarisation professionnelle et sociale, le développement de compétences problématiques et les politiques populistes. D’éventuelles solutions mises en avant pour relever ces défis urgents proposent un revenu universel et l’imposition des entreprises qui adoptent davantage l’automatisation aux dépens des travailleurs. Toutefois, la majorité de ces solutions ne sont pas étayées par des données scientifiques concrètes. BEYOND4.0 a été instauré pour rectifier le tir et entend fournir de nouvelles données scientifiques sur la transformation technologique, la manière dont les entreprises gèrent cette transformation et son impact sur le monde du travail, en particulier en ce qui concerne les besoins en matière de compétences, l’éducation, la formation et la création de valeur par les entreprises. Le projet cible notamment deux transformations technologiques principales: la numérisation de la production par le biais de l’automatisation ou de la robotique, et la numérisation du travail par le biais de l’économie de la plateforme (ou «ubérisation»). Grâce à ses recherches, BEYOND4.0 proposera des options politiques concrètes sur la politique fiscale et du bien-être, et identifiera les approches en matière d’investissement social et les outils à utiliser pour favoriser une croissance inclusive. BEYOND4.0 a débuté en janvier 2019 et prendra fin en décembre 2022. Il a reçu près de 3 millions d’euros de financement par le biais du programme Horizon 2020.

Mots‑clés

BEYOND4.0, travail, automatisation, formation, compétences, numérisation, robotique, révolution numérique

Articles connexes