Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Ready Player… à votre tour? La réalité virtuelle nous attend dans le dernier épisode du podcast CORDIScovery

La communication numérique a pris toute son ampleur pour beaucoup d’entre nous pendant la pandémie. Nous avons accepté, voire accueilli favorablement, ce qui représentait peut-être de nouvelles méthodes de contact pour beaucoup d’entre nous. Alors, sommes-nous maintenant avides de la prochaine évolution des communications numériques? Une révolution de la réalité virtuelle est-elle imminente? Cet épisode du podcast CORDIScovery vous invite à vous immerger dans un tout nouveau monde de possibilités virtuelles…

Économie numérique

Le potentiel de la réalité virtuelle (RV) symbolise bon nombre des perceptions les plus positives de l’avenir. L’idée d’environnements numériques réalistes et totalement immersifs qui vous permettent de vous perdre dans un autre monde ou dans un récit captivant (ou les deux) est incroyablement séduisante. Dans la culture populaire, l’exemple le plus célèbre est probablement celui du holodeck de Star Trek, qui correspondait généralement à la vision utopique de l’avenir véhiculée par la série. Il existe bien sûr des œuvres culturelles qui ont adopté un ton plus prudent à l’égard de la RV, voire une mise en garde dystopique, l’exemple le plus célèbre étant probablement le film phare de 1999, «The Matrix». Alors, la RV est-elle simplement une autre pomme de la discorde entre les adolescents accros aux écrans et leurs parents excédés? La RV est en effet étroitement associée au divertissement, en particulier aux jeux vidéo. L’industrie du jeu étant désormais plus importante que celle du cinéma en termes de revenus totaux, l’innovation viendra toujours de ce secteur. Mais existe-t-il un champ d’application plus large de la RV, au-delà de notre propre divertissement individuel? Les caractéristiques inhérentes à la RV, cette communication à distance dans un espace intime, peuvent-elles être exploitées pour réellement révolutionner la façon dont nous interagissons? Les avatars, ces représentations numériques de nous-mêmes, peuvent-ils susciter l’empathie ou s’agit-il d’un autre moyen de communication offrant un anonymat dont il est possible d’abuser? Et les deepfakes vont-ils bientôt passer en 3D? Notre animatrice Abigail Acton est entourée de trois chercheurs financés par l’UE pour répondre à ces questions brûlantes et à bien d’autres encore. Salvador Alvidrez, chercheur titulaire d’une bourse Marie Curie à l’université Queen’s de Belfast, s’intéresse aux effets socio-psychologiques des technologies de communication. Il se penche sur la RV et son rôle dans la lutte contre les préjugés. Peut-on utiliser la RV pour se mettre dans la peau de quelqu’un d’autre? La société Didimo de Veronica Orvalho a breveté une technologie permettant de générer des humains numériques. Ses inventions ont été exploitées par Microsoft, Universal, Sony et d’autres. Et enfin, comment le public peut-il tirer le meilleur parti de la RV? I2CAT rend cette technologie moins chère et plus immersive. Sergi Fernandez explique comment.

Où télécharger l’épisode?

Vous pouvez accéder et télécharger cet épisode dès maintenant via Anchor.fm Apple Podcasts, Google Podcasts, Spotify ou depuis votre site de diffusion préféré. Vous pouvez également suivre la publication de tous nos podcasts sur le site web de CORDIS à l’adresse cordis.europa.eu/podcast. Si vous avez des commentaires, nous serons toujours heureux que vous nous en fassiez part! N’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires, questions ou suggestions (mais, espérons-le, aucune plainte!) à l’adresse électronique habituelle, editorial@cordis.europa.eu.

Mots‑clés

CORDIScovery, CORDIS, Réalité virtuelle, RV, avatars