Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un scientifique financé par l’UE reçoit le prix Nobel de chimie

Des recherches révolutionnaires sur la construction moléculaire ont valu au chimiste allemand Benjamin List de recevoir le prix Nobel de chimie 2021, faisant de lui le troisième lauréat soutenu par l’UE cette année.

Société
Recherche fondamentale

L’Europe multiplie les distinctions cette année. Juste après le prix de physique attribué à deux scientifiques soutenus par l’UE, un troisième – Benjamin List – a remporté le prix Nobel de chimie 2021 pour avoir mis au point un nouvel outil précis de construction moléculaire, l’organocatalyse asymétrique. Le chimiste allemand partage ce prix avec l’Américain David MacMillan. Voici ce que la commissaire à l’innovation, à la recherche, à la culture, à l’éducation et à la jeunesse, Mariya Gabriel, a déclaré sur un site web officiel de l’UE: «Un autre jour heureux pour la science européenne! Après la nouvelle du prix de physique hier, un autre grand esprit, Benjamin List, remporte le prix Nobel de chimie. Il a été soutenu par l’UE pendant plus d’une décennie grâce à deux subventions individuelles du Conseil européen de la recherche. Félicitations aux deux lauréats pour avoir remporté l’une des plus hautes distinctions dans le monde de la science.»

Un troisième catalyseur

Les catalyseurs jouent un rôle important dans de nombreux processus chimiques. Dans la recherche et dans l’industrie, lorsque les chimistes doivent construire des molécules pour fabriquer des plastiques et d’autres matériaux, stocker de l’énergie dans des batteries ou stopper la progression d’une maladie, ils utilisent des catalyseurs. Les catalyseurs accélèrent une réaction chimique en réduisant la quantité d’énergie nécessaire pour l’activer. Pendant longtemps, les scientifiques ont cru qu’il n’existait que deux types de catalyseurs, les métaux et les enzymes. Puis, en 2000, les professeurs Benjamin List et David MacMillan ont développé chacun de leur côté un troisième type, appelé organocatalyseur asymétrique, qui utilise de petites molécules organiques. Leur découverte a eu un impact énorme sur la recherche pharmaceutique et a contribué à rendre les processus chimiques plus respectueux de l’environnement et plus rentables. Dans un communiqué de presse publié sur le site web du prix Nobel, Johan Åqvist, président du comité Nobel de chimie, a décrit leur concept comme étant «aussi simple qu’ingénieux», ajoutant que «de nombreuses personnes se sont demandé pourquoi nous n’y avions pas pensé plus tôt.» Le professeur List a reçu un financement de l’UE pour ses recherches dans le cadre des projets HIPOCAT et CHAOS. Ses travaux pour le projet HIPOCAT ont abouti à la mise au point de nouveaux catalyseurs par les acides de Lewis de type disulfonimide, dont les excellentes propriétés organocatalytiques ont ouvert la voie à la synthèse efficace de molécules bioactives. Le projet CHAOS s’est concentré sur la conception, la synthèse et l’application des acides C-H en tant que plateforme pour résoudre plusieurs défis de longue date dans le domaine de l’organocatalyse asymétrique. Le professeur Maria Leptin, présidente désignée du Conseil européen de la recherche (CER), a tenu les propos suivants dans le même communiqué de presse du site officiel de l’UE: «Félicitations aux lauréats du jour! C’est fantastique qu’un autre bénéficiaire d’une subvention du CER ait remporté un prix Nobel en 2021. Par ses recherches, Benjamin List développe des catalyseurs efficaces qui permettent aux chercheurs de fabriquer, par exemple, de nouvelles molécules pour les médicaments ou les cellules solaires, rendant la chimie plus verte et plus sélective. Le CER peut être fier d’avoir fait confiance au professeur List, en soutenant ses travaux depuis 2011. Le nombre de boursiers du CER récompensés par un prix Nobel prouve que donner aux meilleurs chercheurs la liberté de poursuivre leurs rêves scientifiques est vraiment payant.» Les projets HIPOCAT (High Performance Lewis Acid Organocatalysis) et CHAOS (C-H Acids for Organic Synthesis) ont été coordonnés par le Max-Planck-Institut für Kohlenforschung, en Allemagne, dont le professeur List est le directeur. Pour plus d’informations, veuillez consulter: projet HIPOCAT projet CHAOS

Mots‑clés

HIPOCAT, CHAOS, prix Nobel, Benjamin List, chimie, molécule, catalyseur, organocatalyse asymétrique

Articles connexes