Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Violence – déclencheurs et perspectives

De la sphère familiale à la scène internationale, comment pouvons-nous anticiper, tempérer et gérer la violence? Cet épisode de CORDIScovery se penche sur les façons de mieux porter assistance aux victimes de violence domestique. Nous nous interrogeons sur le rôle que joue la violence en détournant les communautés de leur préparation au changement climatique. Nous examinons également la façon dont la perception de la violence historique influence la notion du «soi» propre à une culture.

Société

Disponible ici Anchor.fm Apple Podcasts, Google Podcasts, Spotify Et depuis votre site de diffusion préféré. Vous pouvez également suivre la publication de tous nos podcasts sur le site web de CORDIS à l’adresse cordis.europa.eu/podcast.

Perspectives et idées

Étant donné que le 24 mars est la Journée internationale pour le droit à la vérité en ce qui concerne les violations flagrantes des droits de l’homme et pour la dignité des victimes, cet épisode aborde trois aspects différents de la violence. Le projet IMPRODOVA a développé des outils pour aider les premiers intervenants à comprendre comment répondre au mieux aux besoins des victimes de violence domestique. Les renseignements recueillis dans le cadre du projet sont désormais utilisés par la police française, ce qui se traduit par un nombre plus élevé de poursuites judiciaires. Catharina Vogt, membre de la cellule de réflexion «Respect Research Group» de l’université de Hambourg, nous en dit plus. Halvard Buhaug, chercheur à l’Institut de recherche sur la paix d’Oslo et professeur en sciences politiques à l’Université norvégienne des sciences et technologies, s’intéresse aux dimensions sécuritaires du changement climatique et aux aspects géographiques des conflits armés. Il a participé au projet CLIMSEC. En tant que rédacteur principal de l’un des chapitres du sixième rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, récemment publié, Halvard nous explique comment nous sommes en train de nuancer notre compréhension de la dynamique entre le changement climatique et la violence. Maîtresse de conférences en théorie politique à l’Université d’Édimbourg et codirectrice du Centre for Ethics and Critical Thought, Mihaela Mihai axe ses recherches sur la mémoire politique, l’art et la politique, les théories de l’oppression et les émotions politiques. Son projet GREYZONE se penche sur la manière dont la perception de la violence historique joue sur l’identité culturelle.

Nous serions ravis de connaître votre avis!

Si vous avez des commentaires, nous serons toujours heureux que vous nous en fassiez part! N’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires, questions ou suggestions (mais, espérons-le, aucune plainte!) à l’adresse électronique habituelle, editorial@cordis.europa.eu.

Mots‑clés

CORDIScovery, CORDIS, IMPRODOVA, CLIMSEC, GREYZONE, changement climatique, violence domestique, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, GIEC, mémoire politique