Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Le Conseil européen de la recherche récompense des chercheurs pour leur excellence en matière d’engagement public et de sensibilisation

Le prix 2022 du Conseil européen de la recherche (CER) pour l’engagement du public dans la recherche récompense trois bénéficiaires de subventions ayant réussi à mobiliser des publics extérieurs à leur domaine.

Société
Recherche fondamentale

Sensibiliser, informer et éduquer le grand public sur des sujets liés à la science devient une compétence de plus en plus importante pour les chercheurs. C’est cette compétence même — l’engagement du public — que le CER reconnaît à travers son prix pour l’engagement du public dans la recherche. Le site web dédié définit l’engagement public «comme la participation du public à la conception, à la réalisation ou à la diffusion des activités financées par le CER. L’engagement est un processus à double sens, impliquant une interaction et une compréhension mutuelle pour un bénéfice mutuel». Dans le cadre de leurs accords contractuels, les bénéficiaires de subventions du CER sont responsables de la communication de leurs projets. Mariska Kret, Jonathan Tennyson et Alpa Shah ont été récompensés pour la communication efficace de leurs recherches financées par le CER. Les lauréats ont été choisis par un jury externe. Le public a également pu voter pour son projet préféré. Chaque lauréat a reçu un prix d’une valeur de 10 000 euros. La cérémonie de remise des prix s’est tenue le 14 juillet en tant qu’événement hybride du Forum ouvert EuroScience.

Inspirer les sciences et les carrières citoyennes

Dans le cadre du projet CoPAN, la professeure Mariska Kret de l’Université de Leiden, aux Pays-Bas, a remporté le prix dans la catégorie «Impliquer (science citoyenne)» pour son initiative RecognizeYourself. Dans le cadre de leurs recherches, elle et son équipe ont fait participer les visiteurs du zoo pour les sensibiliser aux capacités émotionnelles des singes. Ils ont mis en place le premier dispositif de test des singes dans un zoo néerlandais. Le public a observé les singes effectuer les mêmes tâches informatiques qu’ils avaient eux-mêmes réalisées auparavant. La Mariska Kret a également conçu un laboratoire de psychologie sur roues avec l’aide des écoles secondaires locales. En participant à diverses activités mobiles de sensibilisation, les gens ont désormais une meilleure compréhension de l’importance des émotions chez les êtres humains et les singes. Le professeur Jonathan Tennyson de l’University College de Londres a remporté le prix dans la catégorie «Inspirer (sensibilisation du public)» pour son initiative Orbyts. Dans le cadre des projets ExoMolHD, ExoMol et ExoData, ce programme innovant visait à inspirer des carrières dans les domaines des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM) en faisant participer plus de 1 000 étudiants à travers le Royaume-Uni. Des mentors de doctorat ont travaillé avec des étudiants, en particulier des groupes sous-représentés et des filles, dans des écoles où le taux de participation aux STIM est faible. Grâce à Orbyts, davantage de filles ont suivi des cours de physique de niveau avancé. L’initiative a inspiré des projets similaires dans des pays comme l’Australie et la Hongrie. En 2021, Orbyts a été récompensé dans la catégorie «Initiative d’élargissement de l’accès (sensibilisation)» lors de la 8e édition des National Education Opportunities Network Awards, une cérémonie britannique.

Combattre l’inégalité et l’oppression

L’initiative CounterOppression a été récompensée dans la catégorie «Influence (médias et politique)». Conçue par la professeure Alpa Shah de la London School of Economics and Political Science dans le cadre du projet UNDERINDIA, elle a dirigé une équipe d’anthropologues sociaux pour sensibiliser le public à l’oppression des castes en Inde et à la relation étroite entre la croissance économique, les relations de classe et l’oppression et l’exclusion fondées sur l’identité. Pour améliorer les politiques, elle a contacté de nombreux acteurs politiques différents, notamment des ONG, l’Organisation internationale du travail et des membres du Parlement au Royaume-Uni. Une exposition visuelle présentée en Italie et au Royaume-Uni a touché plus de 50 000 personnes, améliorant leur compréhension des aspects désagréables et nuisibles de la croissance économique et de ses liens étroits avec l’oppression sociale. L’Association for Political and Legal Anthropology a décerné le 2020 APLA Book Prize in Critical Anthropology à Alpa Shah pour son ouvrage «Nightmarch: Among India’s Revolutionary Guerrillas». Elle y examine les raisons pour lesquelles des indigènes pauvres en Inde ont pris part à une insurrection de guérilla armée de gauche et démontre pourquoi ils ont été qualifiés à tort de terroristes, emprisonnés et tués. Ce travail a également attiré l’attention des grands médias et a permis de tisser des liens entre le monde universitaire et le reste du monde. Pour plus d’informations, veuillez consulter: projet CoPAN projet ExoMolHD site web du projet ExoMol projet ExoData projet UNDERINDIA

Mots‑clés

CoPAN, ExoMolHD, ExoMol, ExoData, UNDERINDIA, engagement du public, sensibilisation, prix de recherche, Conseil européen de la recherche

Articles connexes