Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des unités d’électrolyse pour une industrie du raffinage plus durable

Des scientifiques soutenus par l’UE proposent des modules d’électrolyse pour produire de l’hydrogène vert à partir d’énergie renouvelable et d’eau.

Technologies industrielles
Énergie

Les industries à forte consommation d’énergie recherchent de nouvelles solutions dites «cleantech» (technologies propres) pour atteindre des objectifs de durabilité ambitieux. L’électrolyse a un rôle clé à jouer: il s’agit d’un processus qui utilise la puissance de l’électricité pour séparer des éléments et des composés. Son principe de base est de séparer l’eau en oxygène et en hydrogène à l’aide de l’électricité. L’hydrogène vert produit par électrolyse est prometteur pour remplacer les combustibles fossiles et réduire les émissions de CO2. Grâce au projet MultiPLHY, financé par l’UE, nous avons fait un pas de plus vers l’atteinte de cet objectif. Le partenaire du projet, Sunfire, un leader mondial dans le développement et la production d’électrolyseurs industriels basé en Allemagne, installe le premier système d’électrolyse à haute température (HTE) au monde basé sur des cellules d’électrolyse à oxyde solide (CEOS) à une échelle de plusieurs mégawatts. Le système est en cours d’installation dans une raffinerie de produits renouvelables à Rotterdam, aux Pays-Bas, afin de produire de l’hydrogène vert pour ses procédés. Une fois complètement construit, le système sera composé de 12 modules d’électrolyse Sunfire. Deux de ces modules ont été livrés à la raffinerie néerlandaise.

Une solution d’électrolyse à efficacité maximale

Selon Sunfire, l’électrolyseur haute température de 2,6 MW fonctionne à la température extrêmement élevée de 850 °C. En utilisant la chaleur, l’électrolyseur nécessite beaucoup moins d’électricité pour produire 1 kg d’hydrogène vert. Il utilise la vapeur d’eau. Cette vapeur réduit la demande en électricité. «Récemment, nous avons pu démontrer un rendement électrique de 84 % el, PCI. Il s’agissait d’une percée décisive. Nous sommes impatients de mettre bientôt en service notre électrolyseur CEOS à l’échelle de plusieurs mégawatts», a commenté Christian von Olshausen, directeur technique de Sunfire, dans un communiqué de presse publié sur le site web de la société. «Nous avons testé les modules CEOS de manière intensive pour nous assurer qu’ils répondent aux normes de qualité les plus élevées. Il est désormais temps de faire la démonstration de notre technologie dans le cadre d’une raffinerie industrielle.» Après l’installation, les prochaines étapes consistent à intégrer et à exploiter le système. La technologie HTE sera directement intégrée aux procédures de raffinage de Neste, partenaire du projet. Elle fera ainsi partie de la production de produits renouvelables sur site. La mise en service de l’électrolyseur est prévue pour le début d’année 2023. Le module sera alors en mesure de produire plus de 60 kg d’hydrogène vert par heure. Sunfire fournit la technologie nécessaire à la réalisation de ce projet.

De nouvelles technologies durables pour produire de l’énergie renouvelable

Nils Aldag, directeur général de Sunfire, souligne l’importance des projets d’électrolyse à grande échelle tels que MultiPLHY: «On ne peut pas atteindre l’objectif zéro émission seuls, c’est pourquoi nous avons besoin de partenaires pionniers pour faire de notre vision d’un monde sans combustibles fossiles une réalité. Nos électrolyseurs innovants aident les raffineries comme Neste à accélérer la transition écologique. L’étude MultiPLHY démontre que nous sommes prêts à livrer et à mettre en œuvre des électrolyseurs de plusieurs mégawatts.» Plus généralement, le projet MultiPLHY (Multimegawatt high-temperature electrolyser to generate green hydrogen for production of high-quality biofuels) vise à démontrer les avantages de la technologie HTE. Il prendra fin en décembre 2024. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet MultiPLHY

Mots‑clés

MultiPLHY, électrolyse, hydrogène vert, électrolyse à haute température, cellule d’électrolyse à oxyde solide, raffinerie, électricité

Articles connexes