Skip to main content

Putting regions on track for carbon neutrality by 2050

Article Category

Article available in the folowing languages:

Mobiliser le pouvoir d’élaboration de politiques énergétiques efficaces à long terme des autorités publiques

Les autorités publiques de toute l’Europe accélèrent leur marche vers la neutralité carbone à l’horizon 2050, en développant et en obtenant un financement en faveur d’une centaine de plans de politique énergétique et climatique.

Changement climatique et Environnement
Énergie

Dans le sillage du pacte vert pour l’Europe, dévoilé en 2019 par la Commission européenne, et de son plan audacieux visant à faire de l’UE le premier continent sur le plan climatique d’ici 2050, la loi européenne sur le climat a été adoptée en 2021. Celle-ci fait de la réduction des émissions de 55 % d’ici 2030 et de la neutralité climatique à l’horizon 2050 des objectifs juridiquement contraignants. Les défis qui se dressent devant nous sont de taille et les relever exigera une coopération à tous les niveaux de gouvernance dans chaque pays, ainsi qu’au niveau européen. Par ailleurs, il n’existe pas de stratégie applicable systématiquement à tous les cas de figure. L’ambitieux projet C-Track 50, financé par l’UE, a mobilisé et soutenu les autorités publiques aux échelons local et régional, en leur permettant d’élaborer, de financer et de mettre en œuvre des plans d’actions, nouveaux ou améliorés, en matière d’énergie durable et de climat.

Une coopération multi-niveaux en matière de gouvernance alignée sur les priorités politiques stratégiques nationales

Les autorités locales et régionales ont un rôle essentiel à jouer sur la voie qui mène à la neutralité carbone. L’alignement sur les priorités nationales et la coopération à plusieurs niveaux de gouvernance amplifieront l’impact produit. C-Track 50 a organisé une série de tables rondes, de réunions, d’ateliers et une conférence pour rassembler les parties prenantes, générer un esprit d’équipe et favoriser l’alignement des priorités et des politiques. La participation à ces événements a largement dépassé les objectifs fixés, doublant souvent les attentes, ce qui illustre l’enthousiasme débordant et la volonté des parties prenantes quand il s’agit de mettre à profit toutes les possibilités de progrès. Afin d’aider les autorités publiques à encourager la gouvernance multi-niveaux des plans énergétiques et climatiques, «C-Track 50 a produit le Guide pour parvenir à la neutralité carbone d’ici 2050, disponible dans 11 langues de l’UE et téléchargeable sur le site web de la Convention des maires de l’UE. Ce guide décrit les principales étapes du processus de planification, les aspects à prendre en compte à chaque étape et les meilleures pratiques pour inspirer les villes et les régions», ajoute Alexandra Papadopoulou du Decision Support Systems Laboratory de l’université polytechnique nationale d’Athènes et coordinatrice du projet.

Des plans d’action en matière de politique énergétique et climatique à leur financement

C-Track 50 a organisé de nombreuses activités de renforcement des capacités, parmi lesquelles les ateliers et la conférence de l’UE ont battu des records, attirant deux fois plus de participants que prévu. Globalement, le projet a amélioré les aptitudes, les capacités et les compétences liées aux questions énergétiques de plus de 1 200 parties prenantes représentant 235 autorités locales et régionales. Ces personnes sont devenues des ambassadeurs et des acteurs du changement, plus à même de montrer la voie qui mène à la neutralité climatique d’ici 2050, et c’est précisément le rôle qu’elles ont joué. Au total, 118 plans en matière d’énergie et de climat locaux et régionaux à long terme ont été élaborés dans le cadre du projet. Sur les 107 plans locaux, 44 avaient déjà été approuvés par décision du conseil municipal avant la fin du projet. De plus, 89 propositions de financement couvrant 117 municipalités ont bénéficié d’un soutien, attirant un investissement global s’élevant à plus de 450 millions d’euros.

Travailler ensemble pour un avenir meilleur

Alexandra Papadopoulou résume: «Les autorités locales ont parfaitement cerné le rôle vital qu’elles doivent jouer dans la planification énergétique et climatique à long terme. Elles n’ont pas hésité à adopter ces plans, même lorsqu’elles sont issues de pays où le gouvernement n’a pas encore pris d’engagement envers la neutralité carbone. Fortes d’un soutien technique et d’une collaboration étroite avec les autorités régionales, elles susciteront un changement profond dans les décennies à venir.» Le succès phénoménal de C-Track 50 à l’heure de mobiliser les autorités publiques à plusieurs niveaux de gouvernance pour les encourager à participer, à élaborer des plans et à attirer un financement a considérablement renforcé la capacité de l’Europe à atteindre la neutralité climatique d’ici 2050.

Mots‑clés

C-Track 50, climat, énergie, autorités publiques, neutralité carbone, politique, gouvernance multi-niveaux, Convention des maires, loi européenne sur le climat, pacte vert pour l’Europe

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application