Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Pollinisateurs, biodiversité et développement durable vont de pair

Une nouvelle note d’orientation met en évidence le lien vital entre les insectes pollinisateurs et les objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies.

Changement climatique et Environnement
Alimentation et Ressources naturelles

Une note d’orientation publiée par le projet Safeguard, financé par l’UE, souligne l’importance des pollinisateurs pour les ODD de l’ONU et vice versa. Ce document a été publié dans le cadre de la 15e conférence des parties à la convention des Nations unies sur la diversité biologique, qui s’est tenue à Montréal, au Canada, du 7 au 19 décembre 2022. Comme l’indique un article publié sur le site «Newswise», le document a été distribué lors d’un événement parallèle à la conférence des Nations unies sur la biodiversité et a été présenté sur le stand de la Commission européenne. L’événement parallèle intitulé «Protection des pollinisateurs: renforcer les politiques, l’échange de connaissances et l’engagement» s’est tenu le 10 décembre et a mis en évidence les projets et initiatives en cours ou nouveaux liés aux pollinisateurs qui soutiennent la mise en œuvre de l’Initiative internationale pour les pollinisateurs. Les abeilles, les papillons et autres pollinisateurs sont essentiels à la survie de l’espèce humaine et des écosystèmes terrestres. Nous ne pouvons tout simplement pas vivre sans eux. Dans le cadre des efforts de Safeguard visant à aider l’Europe à inverser ses pertes de pollinisateurs sauvages, la note d’orientation souligne le rôle essentiel qu’ils jouent en permettant d’atteindre les ODD par le biais de recommandations concrètes fondées sur la recherche.

Les pollinisateurs, la faim dans le monde et la vie sur Terre

Le document d’orientation présente les résultats d’un exercice d’élicitation impliquant un panel de 17 experts provenant du monde entier. Les ODD ont été pondérés en fonction de leur pertinence pour la société. Le document propose également cinq recommandations à prendre en compte lors de la formulation de politiques visant à soutenir les pollinisateurs et à contribuer à l’atteinte des ODD. Dans ses recommandations, l’équipe du projet Safeguard exhorte les décideurs à mettre en synergie leurs politiques en faveur des pollinisateurs, de la biodiversité et des ODD. Elle suggère que les pollinisateurs soient inclus en tant qu’intrants agricoles essentiels dans les politiques relatives à l’ODD 2 (Éliminer la faim) qui vise à éliminer la faim et la malnutrition dans le monde d’ici 2030. L’équipe propose également que les politiques visant à restaurer les écosystèmes terrestres (ODD 15, Vie terrestre) soutiennent «des actions concrètes pour protéger et améliorer les assemblages diversifiés de pollinisateurs». Un aperçu est également fourni au sujet de la relation entre les pollinisateurs et certains ODD, ainsi que les objectifs clés liés à ces ODD. Comme l’indique la note, les insectes pollinisateurs «jouent un rôle essentiel pour la vie terrestre (ODD 15) et l’élimination de la faim (ODD 2). Ils sont également liés à 58 des 169 cibles des ODD, répartis sur 14 des 17 ODD.» Soulignant la relation réciproque entre les pollinisateurs et les ODD, la note indique: «Les pollinisateurs contribuent à au moins 7 des 17 ODD et 11 des 17 ODD ont un impact direct sur les pollinisateurs.» Enfin, au-delà des ODD 2 et 15, les pollinisateurs contribuent également à d’autres ODD «de manière inattendue». Par exemple, ils contribuent à la réalisation de l’objectif concernant l’eau potable et l’assainissement (ODD 6) en aidant à maintenir et à restaurer des communautés végétales saines dans les écosystèmes liés à l’eau. Ils contribuent également à la réduction de la pauvreté (ODD 1) en diversifiant les sources de revenus grâce à l’apiculture et en augmentant les rendements. En améliorant notre compréhension des causes du déclin des pollinisateurs et de leur impact sur l’environnement, l’économie et la société, Safeguard (Safeguarding European wild pollinators) entend jouer un rôle important dans l’inversion du déclin des pollinisateurs sauvages en Europe. Le projet se termine en décembre 2025. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet Safeguard

Mots‑clés

Safeguard, pollinisateur, objectifs de développement durable, ODD, biodiversité, note d’orientation

Articles connexes