European Commission logo
français français
CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

New electrical energy storage device towards sustainable mobility

Article Category

Article available in the following languages:

Une solution pionnière à la technologie des batteries plomb-acide, vieille de plus d’un siècle

Les supercondensateurs durables «prêts à l’emploi» sont sur le point de révolutionner le secteur du transport routier et auront des retombées positives sur les opérateurs de flotte, la santé humaine et l’environnement.

Énergie icon Énergie

Les camions acheminent près de 80 % des marchandises transportées par voie terrestre dans l’Union européenne. Ils sont presque tous mus par un moteur diesel et utilisent deux batteries plomb-acide (système d’éclairage et d’allumage, ou SLI). Les batteries SLI délivrent une puissance de pointe permettant de démarrer le moteur, mais elles affichent une capacité énergétique relativement faible et un court cycle de vie. Malgré la myriade de problèmes environnementaux et financiers découlant de l’utilisation des batteries plomb-acide, ces dernières constituent un mal nécessaire au vu de l’absence de solutions de substitution appropriées. La jeune pousse portugaise C2C-NewCap (dénomination sociale CHARGE2C-NEWCAP) remédie à cette situation avec GO-START, un module de supercondensateur respectueux de l’environnement qui pourrait également déboucher sur une nouvelle réglementation sur le plomb. Son projet HYCAP, financé par l’UE, a appuyé la mise en œuvre de lignes de production pilotes, le développement d’une chaîne d’approvisionnement et la mise sur le marché de la première version commerciale.

Modules de supercondensateur GO-START: une solution inégalée

Les batteries plomb-acide sont parmi nous depuis plus de cent ans, même si le plomb est désormais interdit dans les carburants, les peintures, les conduites d’eau et les matériaux de soudage, et que l’Agence européenne des produits chimiques le considère comme nocif pour la fertilité, les enfants à naître, les organes et la vie aquatique. Les défenseurs du plomb mettent en avant la grande recyclabilité de ce matériau, mais une grande partie de son recyclage est réalisé par des opérateurs non réglementés, essentiellement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, et s’accompagne de graves conséquences pour la population et l’environnement. Les supercondensateurs sont parfois utilisés pour le démarrage des moteurs, mais ils exigent de procéder à des adaptations complexes et onéreuses des camions, et les batteries plomb-acide SLI sont toujours utilisées pour tous les autres systèmes alimentés par batterie. Selon André Mão de Ferro de C2C-NewCap, coordinateur du projet, «C2C-NewCap a mis au point une solution de supercondensateur de type “drop-in”, ce qui élimine les obstacles à l’installation de supercondensateurs. Notre solution «full pack» comprend une batterie à décharge profonde affichant un cycle de vie plus long que les batteries SLI standard et qui vise à alimenter les accessoires électriques du véhicule. Elle a beau être plus onéreuse que les batteries plomb-acide, elle s’amortit en l’espace d’un an et permet une réduction des coûts d’exploitation pouvant atteindre jusqu’à 112 000 EUR sur la durée de vie d'un véhicule.» Ces économies s’expliquent par le fait qu’il faut remplacer les batteries plomb-acide tous les 3 à 18 mois et que celles-ci deviennent de moins en moins fiables en vieillissant, ce qui peut entraîner des pannes de moteur, des temps d’arrêt et des pertes de revenus considérables. «Nous proposons également une application mobile qui permet à nos clients de suivre leur consommation d’énergie électrique», ajoute André Mão de Ferro. Cet aspect aura une grande incidence sur les émissions et les coûts. Les conducteurs laissent souvent leur moteur tourner au ralenti pendant qu’ils se reposent ou dorment pour être sûrs de pouvoir prendre la route le moment venu, une habitude qui génère jusqu’à 11 % d’émissions de CO2 et utilise environ 7 000 EUR de carburant par an en plus. L’application HYCAP montre aux conducteurs la quantité d’énergie qu’il reste dans la batterie, ce qui leur permet de couper le moteur et de dormir l’esprit tranquille.

Les clients ont parlé et C2C-NewCap les a écoutés: conception fiable et prête à l’emploi

C2C-NewCap a transformé les restrictions liées à la pandémie de COVID-19 en une occasion de faire une entrée fracassante sur le marché portugais. «Nous avons obtenu des renseignements de première main sur les besoins de nos clients, sur les points communs entre les propriétaires de flottes de camions de l’UE et sur les caractéristiques nécessaires à l’acceptation du produit, ce qui a considérablement accru notre adéquation au marché. Grâce à sa conception prête à l’emploi et à la fiabilité, la solution «full pack» a émergé des complications causées par la pandémie. Notre produit certifié aide désormais les camions à livrer des marchandises dans toute l’UE», explique André Mão de Ferro. «Forte de l’attention et des fonds nécessaires, toute idée qui naît en laboratoire peut avoir des retombées colossales sur la société et l’environnement. Nous disposons désormais d’une solution de substitution aux batteries plomb-acide dans le secteur du transport, qui est prête à une adoption à grande échelle», conclut André Mão de Ferro. C2C-NewCap teste également la première solution sans plomb pour véhicules lourds, ouvrant ainsi la voie à une nouvelle réglementation sur le plomb. Pour couronner le tout, HYCAP a contribué à l’écosystème de stockage d’énergie de haute technologie de l’Europe, en conservant le développement et la fabrication au sein de l’UE.

Mots‑clés

HYCAP, plomb, batteries plomb-acide, supercondensateurs, prêt à l’emploi, camions, secteur du transport routier

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application